Callichurn: “Je serai intraitable contre des employeurs qui abusent sur des provisions légales pour licencier”
“Je serai intraitable à l’encontre des employeurs qui abusent en utilisant des provisions légales pour procéder à des licenciements”: propos du ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Soodesh Callichurn, lors d’une émission télévisée sur la MBC/TV, hier soir, samedi 16 mai.
Actualités

Callichurn: “Je serai intraitable contre des employeurs qui abusent sur des provisions légales pour licencier”

“Je serai intraitable à l’encontre des employeurs qui abusent en utilisant des provisions légales pour procéder à des licenciements”: propos du ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi, Soodesh Callichurn, lors d’une émission télévisée sur la MBC/TV, hier soir, samedi 16 mai.

Il a lancé une sévère mise en ceux qui emprunteront la voie de licenciement. “Tous les employeurs qui licencient des employés devront payer des compensations sur le punitive rate de l’ordre de 3 mois de salaires par année de service.” Soulignant que son ministère est déjà en présence de cas de licenciements, Soodesh Callichurn a affirmé que “les employeurs concernés seront convoqués pour leur dire qu’ils devront payer des compensations de l’ordre de trois mois de salaires par année de service” “Au cas, où, ils refusent de payer, ils seront traduits en cour de justice”,  a rassuré le ministre du Travail, des Relations Industrielles et de l’Emploi.

Pour ce qui est des amendements apportés à l’Employment Relations Act, relativement au droit de grève en cas de litige, Soodesh Callichurn a expliqué: “Pour qu’un employé choisisse l’option de grève, cela veut dire qu’il n’est pas d’accord avec son patron. Il a le choix de référer son cas à la Commission for Conciliation and Mediation (CCM). Il incomber à la CCM de donner un award.”

Par ailleurs, le ministre Callichurn a rejoint le Premier ministre pour réitéré que les amendements apportés aux lois du Travail, sous le Covid-19 Bill sont temporaires et que ceux-ci s’avèrent nécessaires pour remettre l’économie sur les rails.

Callichurn: “Je serai intraitable contre des employeurs qui abusent sur des provisions légales pour licencier”