Cap-Malheureux By-pass: Forces Vives et RDA parviennent à un accord
D'ailleurs, la photo de couverture de Sudesh Rughoobur,sur sa page facebook montre une photo de lui  ceinturant un arbre de filao.
Actualités

Cap-Malheureux By-pass: Forces Vives et RDA parviennent à un accord

Les Forces-Vives de Saint François et Calodyne (FVSFC) et la Road Development Authority (RDA) sont parvenus à un accord devant  le juge des référés en Cour Suprême, le 31 janvier par rapport au tracé de cap-Malheureux By-pass. Selon les termes de cet accord, le plan d’un nouveau tracé a été déposé devant le Puisne Judge, Asraf Caunhye et la Road Development Authority (RDA) a consenti à respecter l’accord visant à abattre moins de 135 arbres. L’accord ayant été entériné, ola demande d’injonction des FVSFC a été rendue caduque.

Il faut dire que projet routier Cap-Malheureux By-pass, reliant la route Mont Choisy/Cap-Malheureux à Anse-La-Raie sur une distance de 3,3 km au coût de Rs 200 millions et nécessitant l’abattage de 135 arbres, dont une centaine de filaos a provoqué une grave polémique. Les FVSFC, soutenues par Sudesh Rughoobur, député de la circonscription No 6 (Grand Baie/Poudre d’Or) ont alerté l’opinion publique, organisé de manifestation sur la plage d’Anse la Raie et formulé une demande d’injonction en Cour Suprême.

Outre des intervention dans la presse et sur de radios privées, le député Rughoobur a même soulevé la question avec le ministre des Infrastructures publiques et des Transports terrestres, Nando Bodha, au Parlement, l’an dernier. Justifiant l’importance ce projet, le ministre de tutelle a campé sur sa position. D’ailleurs, la photo de couverture de Sudesh Rughoobur,sur sa page facebook montre une photo de lui  ceinturant un arbre de filao.

Ce projet préconisait, également, l’aménagement d’un rond-point sur la route côtière, à l’endroit communément appelé Triangle des Filaos, à hauteur de l’hôtel Coin de Mire.

Le demande d’injonction des FVSFC, logée le 3 décembre 2018, portait sur l’interdiction à la RDA et au contracteur, Transinvest Construction Ltd de poursuivre les travaux du projet de Cap-Malheureux By-pass.

De ce fait, le 15 janvier 2019, la RDA est revenu à la charge, en informant le juge qu’un nouveau tracé a été délimité. A la lumière de ce nouveau tracé, il y aura une jonction en T avec la route B 13. Ce nouveau tracé a été raccourci sur une distance d’environ 200 mètres.

Compte tenu du nouveau tracé, le nombre d’arbres à abattre pour la réalisation du projet de Cap-Malheureux By-pass sera considérablement réduit. Ainsi, le plan du nouveau tracé a été déposé devant le juge Asraf Caunhye  le 31 janvier. Les parties concernées sont parvenues à un accord.

Cap-Malheureux By-pass: Forces Vives et RDA parviennent à un accord