Caricature - Don des dattes : La Saudi Arabia Friendship Association lance une sévère mise en garde à l’Express
Actualités

Caricature – Don des dattes : La Saudi Arabia Friendship Association lance une sévère mise en garde à l’Express

La Saudi Arabia Friendship Association (SAFA) a lancé une sévère mise en garde contre le quotidien l’Express en signe de protestation contre une caricature sur le don des dattes de l’Arabie Saoudite, publiée dans son édition du mercredi 15 mai. C’était lors d’une conférence de presse à la mairie de Port-Louis, ce vendredi 17 mai.

«Nous nous sentons blessés par cette caricature de l’Express. De ce fait, nous lançons une sévère mise en garde à l’Express pour que cette attaque contre la communauté musulmane. Make no kistake. Si ça continue, nous n’hésiterons pas à demander le boycott de ce journal, ainsi que la publicité à travers ce journal», s’est insurgé Hosseny Murtuza, un des dirigeants de la SAFA. Répondant à une question de la presse, Hosseny Murtuza a soutenu que si l’Expresse persiste dans sa voie, la SAFA n’aura d’autre choix que de demander le boycott du journal et que boycott publicitaire au sein de ce quotidien.

Javed Codarbux, conseiller municipal et membre exécutif de la SAFA qui présidait cette conférence de presse a déploré cette «caricature négative.» «Après 50 ans de l’Indépendance de Maurice et le rétablissement des relations diplomatiques entre Maurice et Arabie Saoudite, grâce au Premier ministre, Pravind Jugnauth et le député Showkatally Soodhun, voila que ce dernier est retenue là-bas pour cause d’une réunion relativement à cette affaire de caricature», a souligné Javed Codarbux.

De son côté, le vice-président de la SAFA, Dawood Mahomed Beg a dénoncé cette «malpropreté de l’Express qui cause beaucoup de tort à la communauté musulmane», cela d’autant plus que cette caricature a été publiée en première page. «Cette caricature vient nous blesser. Elle met en exergue les dattes que nous consommons aumoment de l’iftaar ou encore en tant que dessert», a-t-il ajouté.

Pour sa part, Abdus Samad Gunny a déploré que cette démarche de ce quotidien a été effectuées en pleine période du mois sacré de Ramadan. «Cette caricature vise é semer la zizanie. L’Express jouit de la liberté d’expression. Qu’elle l’utilise à bon escient», a soutenu Abdus Samad Gunny. Selon lui l’Express doit des excuses à la communauté musulmane.

Caricature – Don des dattes : La Saudi Arabia Friendship Association lance une sévère mise en garde à l’Express