Cashless Bus Ticketing System : un rapport de faisabilité en cours de finalisation
Actualités Editor's Picks

Cashless Bus Ticketing System : un rapport de faisabilité en cours de finalisation

Cashless Bus Ticketing System a été recommandé par Pricewaterhousecoopers pour améliorer la responsabilisation et la transparence dans l’attribution des subventions gouvernementales à l’industrie de l’autobus sous le Free Travel Scheme. La mise en œuvre du Metro Express est également prise en 
considération maintenant.

La National Transport Authority a déjà enregistré ce système auprès d’une unité de projet BOT en tant que projet de partenariat public-privé.Conformément aux exigences de la loi sur les PPP, un rapport de faisabilité est en cours de finalisation par une équipe de projet dirigée par l’autorité et composée de fonctionnaires du ministère des infrastructures publiques et des transports terrestres, le ministère des Finances et du Développement économique et le ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation.

Après approbation du rapport de faisabilité par l’unité de projet BOT, les mesures seront lancé pour un exercice de passation de marchés devant être lancé par le Central Procurement Board en ligne avec les dispositions de la loi sur les PPP. Compte tenu le début des activités du Metro Express prévu en septembre 2019, le ministère des Infrastructures publiques et des Transports cherche la possibilité d’étendre le système de billetterie électronique du Metro Express Limited à quelques 55 autobus d’apport le long de la première étape du corridor Metro Express de Rose-Hill à Port-Louis.

Par conséquent, des discussions sont en cours avec Elis Infotech Systems Company Limited, le fournisseur de services de Metro Express. L’objectif est de mettre en place une système de billetterie pour assurer un déplacement sans heurt des navetteurs entre l’autobus et le light rail le plus tôt possible.

Selon le ministre Nando Bodha, depuis ces cinq dernières années, le « free travel budget » est resté le même, qui est de Rs 1,2 milliards. Le rapport de Pricewaterhouse a, en fait, a indiqué qu’avec un système électronique sans argent comptant, il y aura une économie de 10-15. Mais le problème aujourd’hui, c’est comment interfacer ce système de billetterie avec le système électronique du métro parce que le métro est déjà en train de mettre en place un système. Ainsi, le système de Metro Ticking sera étendu à la ligne d’alimentation, qui est d’environ 100 autobus. Les 2,000 autobus restants et 200 lignes, un système sera trouvé pour s’assurer que l’interface fonctionne efficacement.

Cashless Bus Ticketing System : un rapport de faisabilité en cours de finalisation