CEB - Factures élevées d'électricité - 27 451 plaintes reçues du 15 mai au 31 juillet
27 451 plaintes par rapport aux factures élevées d’électricité ont été reçues au CEB du 15 mai au 31 juillet par le biais de différents canaux: appels téléphoniques,  courriels,  appels de clients et centres de service à la clientèle
Actualités

CEB – Factures élevées d’électricité – 27 451 plaintes reçues du 15 mai au 31 juillet

27 451 plaintes par rapport aux factures élevées d’électricité ont été reçues au CEB du 15 mai au 31 juillet par le biais de différents canaux: appels téléphoniques,  courriels,  appels de clients et centres de service à la clientèle. C’est ce qu’a répondu, le ministre des Utilités publiques, Joe Lesjongard, à une question parlementaire du 2ème députée de Stanley/Rose Hill, Deven Nagalingum au Parlement, mardi. Dans diverses régions du pays, villes et villages, des abonnés du CEB font entendre leurs griefs par rapport aux factures exorbitantes d’électricité pendant les période de confinement et post-confinement.

“Je suis en outre informé par le Central Electricity Board que du 15 mai au 31 juillet 2020; 27 451 plaintes ont été reçues concernant des factures élevées par différents canaux, notamment des appels téléphoniques, des courriels, des appels de clients et des centres de service à la clientèle”, a affirmé Joe Lesjongard. En revanche, il a souligné que aurait souhaité peut-être de noter que 192 702 factures intérieures ont été ajustées à la baisse pour un total de Rs 8 954 055 M. Dans une questions supplémentaire, le député Nagalingum a demandé: “Puis-je demandé au ministre si son attention a été attirée sur le fait que de nombreux clients ont reçu des factures excessivement exagérées dont certains sont de Rs 50 000, Rs 92 000. Un ajustement est-il envisagé? Y a-t-il une attention particulière accordée aux PME et aux indépendants? “

Remerciant le député du MMM pour les questions,  le ministre Lesjongard a déclaré: “Il y a tellement de questions. Permettez-moi de commencer par les clients qu’il a mentionnés. J’ai indiqué dans ma réponse principale que 192 702 factures intérieures avaient été ajustées à la baisse. Donc, des considérations ont déjà été données à cela. Deuxièmement, en ce qui concerne la baisse des tarifs pendant la période de verrouillage, il y avait environ 65 000 clients nationaux qui ont bénéficié d’une baisse de tarif, c’est-à-dire le tarif 110A et il y avait aussi, je crois comprendre, quelque 20 000 petites entreprises sous le tarif 215A qui ont également a bénéficié d’une baisse de tarif pendant la période de blocage” 

Il a soutenu que le député doit comprendre que lorsqu’on parle de tarif intérieur, “on parle d’un tarif progressif, c’est-à-dire pour chaque augmentation de kWh et, 74 dans ce cas, il est de 25 kWh, le tarif change. Mais, pendant la période de verrouillage, afin d’alléger les clients, il y a eu un ajustement de crédit sur le tarif, c’est-à-dire à un taux inférieur et non à un taux supérieur.” Ainsi, a-t-il indiqué, il y a eu des clients qui ont bénéficié d’une baisse de tarif mais, dans les cas, où il y a eu une augmentation de tarif, la Commission centrale de l’électricité est dûment prise en considération. 

Par ailleurs, il a dit avoir été informé par le CEB que ce dernier avait cessé ses activités de prendre des relevés de compteurs le 19 mars 2020 en raison du confinement, en raison de la pandémie COVID-19. “Les factures d’électricité concernent celles distribuées après le 15 mai 2020, date à laquelle les activités de relevés des compteurs ont repris”, a-t-il précisé.

CEB – Factures élevées d’électricité – 27 451 plaintes reçues du 15 mai au 31 juillet