Actualités Edito Editor's Picks

Chagos : Pravind Jugnauth signe confirmation et victoire…

Confirmation et victoire : C‘est ce qui intrinsèquement résume cette unité et solidarité exemplaires de tout un peuple avec le soutien indéfectible de l’Union africaine et des pays amis qui ont encouragé Pravind Jugnauth dans le combat pour la restitution de l’archipel des Chagos à Maurice.

Aujourd’hui, c’est l’heure de célébrer dignement le courage d’une nation… le courage d’un chef du gouvernement qui n’a pas hésité à « manze carré carré » avec deux grandes nations, en l’occurence les États-Unis et la Grande Bretagne. Là, on doit saluer le « culot » de Pravind Jugnauth qui n’a pas chômé en multipliant des rencontres afin de contrecarrer les plans de ces deux impressionnants « Goliaths ».

On n’oubliera pas le ministre Mentor, Sir Anerood Jugnauth, qui, lui aussi, a apporté sa pierre à l’édifice et l’infatigable Olivier Bancoult, qui avec le support du gouvernement, n’a jamais lâché son bâton de pèlerin.

1965 : c’est le début d’une longue lutte diplomatique sans merci depuis que quelque 2 000 natifs ont été chassés de leurs maisons, exilés de leur terre natale. Beaucoup sont morts depuis, loin de leur patrie, une partie de l’île Maurice souveraine. Mais la postérité n’a jamais abandonné la lutte pour récupérer ce qui leur appartient légitimement.

Ce soir, le verdict est tombé… C’est un score correctif de 116 voix contre seulement 6 voix. Oui, c’est une victoire sur l’injustice qui donne raison à cet élan national. L’île Maurice marque l’histoire… « Morisiens Ensam Tou Posib ». Après le 25 février 2019, ce 22 mai sera une date gravée à tout jamais  dans l’histoire. « Enn zour graver dann l’histwar, pou enn victoir sann precedent pou nou droit lezitime lor chagos, », comme avait avancé Pravind Jugnauth plus tôt cette année.

Politiquement parlant, Pravind Jugnauth en bon rassembleur a su rallier tous les partis de l’opposition à cette cause. Oui ça aussi, c’est une victoire, ils sont, après tout, tous Mauriciens avant d’être politiciens.

Retour sur terre pour nous mettre en face de la dure réalité. Ce n’est pas demain, la veille, que les Américains prendront leur bric-à-brac et leur avion furtif pour nous laisser les Chagos. Ce ne sera pas la semaine prochaine que les natifs ou des descendants des archipels prendront leur pirogue pour rentrer CHEZ EUX. C’est une nouvelle bataille qui commence à partir de ce vote des Nations Unies. La guerre n’est pas finie.

Mais, savourons déjà cette bataille-là, celle qui a rassemblé toute la nation mauricienne, celle qui nous donne le droit de dire haut et fort, document en main que Les Chagos nous appartiennent… à nouveau !

Souhaitons que cet élan de « Morisiens Ensam Tou Posib » perdure au-delà des Jeux des Îles. Vive l’île Maurice !

Chagos : Pravind Jugnauth signe confirmation et victoire…