Chagos – Olivier Bancoult : «Les Américains et Anglais vivent encore de l’époque coloniale»
Cela, suite à la déclaration de l’ambassadeur des Etats-Unis à Maurice, David Reimer à la presse, lors de la célébration, marquant le 243e anniversaire du jour de l'indépendance américaine (4 juillet 1776), à la Macarty House à Vacoas, jeudi.
Actualités

Chagos – Olivier Bancoult : «Les Américains et Anglais vivent encore de l’époque coloniale»

«Les Américains et Anglais font comme s’ils vivaient encore de l’époque coloniale. C’est comme s’ils sont encore à fouetter des esclaves», a martelé le président du Groupe des Refugiés Chagos (GRC), dans une déclaration à Inside News, ce` vendredi 5 juillet. Cela, suite à la déclaration de l’ambassadeur des Etats-Unis à Maurice, David Reimer à la presse, lors de la célébration, marquant le 243e anniversaire du jour de l’indépendance américaine (4 juillet 1776), à la Macarty House à Vacoas, jeudi.

«Les Etats Unis n’envisagent aucune discussion avec Maurice sur le dossier Chagos», a affirmé. David Reimer avant d’ajouter : «Les Etats-Unis reconnaît uniquement la souveraineté de la Grande-Bretagne sur l’Archipel des Chagos». Il a tenu à souligner qu’«il y a eu des hauts et des bas dans les relations Etats-Unis/Maurice.»

«Encore une fois, c’est une façon malhonnête de faire de leur part. Les Américains montrent clairement leur complicité avec les Anglais sur la souveraineté de Maurice sur les Chagos. Ils ne respectent pas les institutions internationales, notamment les Nations Unies et la Cour Internationale de Justice de la Haye», a dénoncé Olivier Bancoult. Il a argué que les Etats-Unis et la Grande Bretagne devraient être les pays à donner le bon exemple.

«Ils sont soi-disant des champions de la démocratie. Je me demande si les Etats-Unis et la Grande Bretagne auraient agi de la sorte si c’étaient d’autres pays dans cette posture ? Qu’auraient-ils fait ?», s’est interrogé Olivier Bancoult. «C’est honteux de leur part de continuer à demeurer au sein des Nations Unies»,a-t-il ajouté.

Pour rappel : les personnalités présentes à la célébration, la Macarty House étaient le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth, le Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo, le ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, le ministre du Tourisme Anil Gayan, la Speaker de l’Assemblée nationale Maya, Hanoomanjee, ainsi que l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.

Chagos – Olivier Bancoult : «Les Américains et Anglais vivent encore de l’époque coloniale»