Chagos – Paul Bérenger: «C’est une victoire formidable!»
Paul Bérenger est d'avis que la Grande Bretagne « pas pou largue les Chagos coumsa. »
Politique

Chagos – Paul Bérenger: «C’est une victoire formidable!»

«C’est une victoire formidable ! Cela après la le jugement de la CIJ le 25 février avec un ton sans précédent et après la résolution de Maurice en 2017 par rapport aux Chagos. C’est un vote formidable», s’est exclamé le leader du MMM, Paul Bérenger, lors de  la conférence de presse du parti, ce samedi 25 mai. Dans la foulée, Paul a salué tous les pays qui avaient dans un premier voté contre ou abstenu par rapport au dossier Chagos et que le 22 mai ont voté en faveur de Maurice.

A cet effet, il a mentionné la Chine, la Russie, Indonésie. «Je dois dire que ces trois pays : la Chine, la Russie et l’Indonésie qui s’étaient abstenus, ont cette fois voté pour. Li enn grand zafer sa !», a souligné le leader du MMM. En revanche, il a fait remarquer que la grande déception est l’Australie, surtout par son attitude. «Ce qui est choquant est le gouvernement des Maldives qui a voté contre. Et pourtant c’est un pays voisin qui participe aux Jeux des Iles de l’Océan Indien. La représentante des Maldives y a donné ses raisons. Le ministère des Affaires étrangères a émis un communiqué», a fait remarqué Paul Bérenger.

Selon lui, la prise de position des Maldives relèverait d’autres raisons. «On se souvient qu’en 2010, les Maldives avaient fait une réclamation par rapport à délimitation de  la Zone Exclusive Economique (ZEE) et Maurice y avait objecté, d’autant plus qu’il y avait une question d’over lapping. On avait insisté que la ZEE de Maurice  commence à partir des Chagos. Cela est sans nul doute la vraie pour expliquer le vote des Maldives contre Maurice», a estimé Paul Bérenger. «Cette attitude des Maldives est bien triste», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il a dit noter que l’Iran  s’est absenté et que le Quatar s’est abstenu.

S’agissant de la stratégie d’action à adopter, le leader du MMM a suggéré : «Il faut intensifier la campagne. Mais, il ne faut pas qu’il y ait d’overdose, cela d’autant plus que cinq pays, dont les Etats-Unis, la Chine, la Grande Bretagne, la Russie ont un droit de veto.» Il a insisté qu’il faudrait bien calculer la démarche à suivre. «Tout le monde doit donner un coup de main pour aller sur cette lancée», a-t-il renchéri.

Dans cette perspective, Paul Bérenger répondant à une question de la presse, est d’avis qu’il faut persuader la Grande Bretagne à ouvrir les discussions avec Maurice. «Il faut bien y réfléchir et choisir le moment propice. Une quelconque tentative visant à bloquer la Grande Bretagne ne servira à rien», a-t-il maintenu. Dans ce combat, il a dit avoir noté que «les Etats-Unis pe laisse la Grande Bretagne ramass so b…»

Toujours en ce qu’il s’agit de la position de la Grande Bretagne, le leader du MMM a soutenu que Jeremy Corbyn qui est susceptible de succéder à Theresa May en a donné son avis sur les Chagos sur page facebook. «Il a rassuré qu’un éventuel gouvertement du Parti Travailliste anglais au pouvoir, il mettra en œuvre in toto la Résolution de Maurice par rapport à sa souveraineté sur les Chagos (…) Bravo à Jeremy Corbyn», a affirmé Paul Bérenger.

Chagos – Paul Bérenger: «C’est une victoire formidable!»