Choc électrique au Parlement: Paul Bérenger suspendu et l’opposition reste en dehors de l’hémicycle
La PNQ du leader de l’Opposition a été marquée par un choc électrique, au Parlement, ce mardi 30 juin. Cela au bout de 20 - 25 de questions/réponses.
Actualités

Choc électrique au Parlement: Paul Bérenger suspendu et l’opposition reste en dehors de l’hémicycle

La PNQ du leader de l’Opposition a été marquée par un choc électrique, au Parlement, ce mardi 30 juin. Cela au bout de 20 – 25 minutes de questions/réponses. Alors que le leader du MMM, Paul Bérenger ait été suspendu pour le reste de la séance pour son refus de retirer le mot “lâche”, qu’il a utilisé à l’égard du Premier ministre, Pravind Jugnauth, tous les membres de l’opposition parlementaire n’ont pas repris leurs places, à la reprise des travaux, suite à une suspension d’un dizaine de minutes par le Speaker, Sooroojdev Phokeer.

Sur le coup de 11h54, Arvin Boolell dans un brouhaha, a accusé le Premier ministre de cover-up. “Le leader de l’Opposition est en train de m’accuser de faire du cover-up. Or, il est explicite qu’il est en train de faire du cover-up pour d’autres personnes”, a lancé Pravind Jugnauth.

Le Speaker s’est mis debout pour réclamer, “order, order…”, cel avant de suspendre la séance, ainsi que Paul Bérenger pour le reste des travaux parlementaires du jour.

C’est à ce moment précis que Paul Bérenger a qualifié le Premier ministre de “lâche.” 

Pour Arvin Boolell, le Chef du gouvernement est allé loin en divulguant certains noms du Summary report de l’Office de ‘Integrity and Anti-Corruption de la BAD pour avancer l’argumentation de l’aspect de confidentialité pour ne pas tout révéler à l’Assemblée Nationale.

Pravind Jugnauth a remercié le leader de l’Opposition pour sa PNQ. “J’ai demandé au DPM de step down. Il dit que je suis en train de faire du cover-up! C’est le monde à l’envers!”, s’est écrié Pravind Jugnauth.

Choc électrique au Parlement: Paul Bérenger suspendu et l’opposition reste en dehors de l’hémicycle