Collendavelloo: «La Station de traitement de Bagatelle fin prête en septembre»
Sans vouloir susciter une polémique, a-t-il souligné, le DPM a confié qu’à l’issue de trois ou quatre visites des lieux, il a eu l’occasion d’exprimer son insatisfaction de l’évolution des travaux de ce projet, mis au point au coût de 1,3 milliard pour assurer une meilleure distribution en eau à la population.
Actualités

Collendavelloo: «La Station de traitement de Bagatelle fin prête en septembre»

«La Station de traitement de Bagatelle fin prête en septembre» : c’est ce qu’a affirmé le Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, à l’issue d’une visite à Bagatelle Water Treatment Plant. Sans vouloir susciter une polémique, a-t-il souligné, le DPM a confié qu’à l’issue de trois ou quatre visites des lieux, il a eu l’occasion d’exprimer son insatisfaction de l’évolution des travaux de ce projet, mis au point au coût de 1,3 milliard pour assurer une meilleure distribution en eau à la population. «A la lumière de sessions de travail que j’ai eues avec le contracteur, je note avec satisfaction une accélération dans la poursuite des travaux», a-t-il confié.

Compte tenu de ce projet, visant à approvisionner différentes régions de Lower Plaines Wilhems (Belle Rose, Ollier, Roches Brunes, Stanley, Mont Roches, Beau-Bassin…) et de Port-Louis, Ivan Collendavelloo a concédé que les citadins des régions sus-mentionnées ont beaucoup souffert. Dans ce contexte, il a fait état des travaux à la hauteur de Sorèze, où des travaux y sont entrepris pour l’installation de conduits de distribution.

«Fort heureusement que, désormais, il y a le Water Scheme qui est venu alléger le fardeau des gens. Compte tenu de la mise en opération de Bagatelle Dam, 200 000 des 300 000 abonnés de la CWA auront une fourniture en eau sur une base de 24/7», a maintenu le ministre de l’Energie et des Services publics. Une manière de d’affirmer qu’au bout du compte 90% de la population seront approvisionnés en eau potable. «Le solde de 10% touche des habitants de la région ouest du pays qui vivent dans les hauteurs. Nous nous occuperons de leur cas par la suite», a-t-il précisé.

De ce fait, il a exprimé ses remerciements à toutes les parties concernées : General Manager de la CWA, Water Research Unit,  personnel du ministère…

Auparavant, lors une présentation par des responsables du projet, il est mentionné que la Station de traitement de Bagatelle a une capacité de traiter 57 000 m3/jour et qu’avec la mise en opération de la station de traitement, quelque 175 000 habitants des régions des basses Plaines Wilhems y seront approvisionnés. A ce jour, il est souligné que la Station de traitement de La Marie exporte 23 000 m3 dans les basses Plaines Wilhems quotidiennement.

Avec l’avènement du projet de la Station de traitement de Bagatelle, il est soutenu que 10 000m3 des 23 000 m3 d’eau/jour de la Marie alimenteront les régions du sud : Tamarin, La Gaulette,  Rivière Noire, Cotteau raffin et le Morne. Ce qui constituerait une amélioration dans la fourniture en eau de 10 à 16 heures, cela avec une meilleure pression.

Collendavelloo: «La Station de traitement de Bagatelle fin prête en septembre»