Actualités

Concurrence déloyale : la fédération des taxis d’hôtels s’en remet à Pravind Jugnauth

Pour la fédération des taxis d’hôtels, la seule personne digne de confiance est le Premier ministre. Yashpal Murrakhun président de la Federation of Hotels Taxi Association (FHTA) animait une conférence de presse ce jeudi 14 mars. Il évoquait la concurrence déloyale des transports illégaux au niveau des hôtels. Yashpal Murrakhun avoue avoir perdu confiance en les ministres Bodha et Gayan. C’est la raison pour laquelle la fédération s’en remet maintenant au chef gouvernement.

Le président de la FHTA explique que Pravind Jugnauth a toujours accueilli ceux en difficultés. Il demande donc une rencontre urgente avec le chef du gouvernement. La FHTA a adressé au Premier ministre. La lettre fait mention de la prolifération de la « online booking » par les tours opérateurs.

Yashpal Murrakhun affirme qu’il y a déjà des taxis qui sont déjà basés devant les hôtels. « Lavi pe vinn dir pou zot, o lie ameliore pe deteriore », lance-t-il. Il estime que la responsabilité revient aux autorités concernées. « Nous insistons qu’il faut humaniser le secteur du transport dans l’industrie touristique », fait-il savoir.

Dans la foulée, il demande à la Tourism Authority et de rappeler à l’ordre les tours opérateurs. Pour lui, cette instance régulatrice adopte une politique de deux poids deux mesures. Il explique que la Tourism Authority s’axe ces derniers temps uniquement sur les plaisanciers à Trou d’Eau Douce. Yashpal Murrakhun pense qu’elle doit pouvoir se concentrer aussi sur les tours opérateurs.

Le président de la FHTA rappelle que le gouvernement avait annoncé qu’Uber ne sera pas instauré à Maurice. Toutefois, il affirme qu’il n’y a non seulement certains qui continuent d’opérer mais, plusieurs autres services similaires qui ont été lancés.

Yashpal Murrakhun affirme que le champ est toujours libre pour ceux qui souhaitent instaurer ce service à Maurice, car il n’y a toujours pas de loi en vigueur. «Se enn zafer grav », dit-il.

Lire aussi :

Les chauffeurs de taxi craignent que le projet d’Uber revienne sur le tapis

Taxi en ligne : Interdit à Maurice et pourtant…

Concurrence déloyale : la fédération des taxis d’hôtels s’en remet à Pravind Jugnauth