Conférence de presse: Les 'off-course bookmakers' dans l'angoisse
Les off-course bookmakers espèrent que le gouvernement reconsidéra sa position
Turf

Conférence de presse: Les ‘off-course bookmakers’ dans l’angoisse

Quelque huit bookmakers ‘off-course’ ont tenu une conférence de presse cet après-midi, 17 juin, au siège du Mauritius Turf Club à Port-Louis. Cela intervient dans le sillage du Budget 2019/2020 où ils ont appris qu’ils ne pourraient plus opérer en dehors du Champ-de-Mars.

Représentés par Roshan Jerhul (porte-parole), qui est aussi le président de l’association Veer Ekta, les bookmakers ont élaboré sur plusieurs thèmes lors de cette rencontre avec la presse notamment les amendements proposés dans le budget.

Ils demandent au Premier ministre de reconsidérer sa position de supprimer leurs licences off-course. Ils avancent que les bookmakers ‘off course’ sont d’une grande facilité pour les turfistes qui résident loin de notre hippodrome. Ils ont pris en exemple le cas où un cheval est retiré samedi matin, précédant le jour des courses. Dans ce cas précis, disent-ils, beaucoup d’entre eux sont dans l’incapacité de faire le déplacement dans le délai voulu pour changer leur ticket.

À noter que les licences d’opération de ces ‘off-course bookmakers’ expirent le 15 août 2019.

Conférence de presse: Les ‘off-course bookmakers’ dans l’angoisse