Crise au MMM - Paul Bérenger: “Mo fatigue met en koze mo leadership!”
Outre cinq démissions en une journée, suivant le pas à Raj Nuckchady, membre du BP mauve, qui a claqué la porte au MMM, la semaine dernière, Ahmad Jeewah, figure de proue du MMM, accompagné de quatre membres du BP mauve ont soumis leur démission dans une lettre commune, lundi 26 août.
Politique

Crise au MMM – Paul Bérenger: « Mo fatigue met en koze mo leadership ! »

“Mo fatigue met en coze mo leadership!”, a lancé Paul Bérenger sans ambages en réponse à une question de la presse de savoir si son leadership, datant plus de 40 ans,  y est pour quelque chose dans cette énième et grave crise qui secoue le MMM. “Des gens ne savent pas comment fonctionne le MMM. L’an dernier encore, mon leadership avait fait l’objet de discussions. J’ai été reconduit à mon poste”, a rappelé Paul Bérenger.

Toutefois, en réponse à une autre question de la presse par rapport à une éventuelle alliance électorale en marge des prochaines législatives, le leader des Mauves, excédé, a rétorqué: “Arete avec sa!. Nou pa capav fer lalians, ni avec Ptr, ni avec MSM”. Paul Bérenger a confié que la question d’arrangement électoral a fait l’objet de discussions aux sein des instances dirigeantes du MMM. “Il y a ceux qui se sont prononcés pour une alliance avec le Ptr et d’autres avec le MSM. Après plusieurs discussions, portant surtout sur le partage du poste de Premier ministre, 3ans/2ans; deux ans et demi ou 5 ans…Ils ont dit non”, a-t-il affirmé. “Croyez-vous que nous voulons aller seuls aux élections? Quant à moi, à 74 ans, j’ai envie de me consacrer à mes enfants et mes petits enfants…”, a concédé Paul Bérenger. Insistant sur sa franchise, il a vivement critiqué le Ptr et le MSM.

Interrogé sur la dynastie qui s’installe au MMM, Paul Bérenger a fini par aborder publiquement le cas de son gendre, Frédéric Curé, celui de sa belle-soeur, Dany Perrier et celui de sa fille, Joanna. “Frédéric Curé ne m’a jamais informé de sa décision de se jeter dans l’arène politique. C’est la régionale no 15 qui l’a choisi. Pour ce qui est de Dany Perrier, la veuve du frère de mon ex-épouse, j’ai eu beaucoup d’ennuis par rapport à son engagement en politique. Mais, c’est la régionale de Quatre-Bornes qui a porté son choix sur elle. Je suis dans l’incapacité de la bloquer. Quant à ma fille, Joanna, elle fait partie de la régionale no 16. Dieu seul sait que mes enfants subissent des difficultés de la sorte.. Zame mo finn bouze enn fey pou favoriz li. Mo laisse vive ki mo pou fer?”  Le leader du MMM a maintenu que cela n’a jamais été dans ses habitudes de favoriser la dynastie en politique.

Crise au MMM – Paul Bérenger: « Mo fatigue met en koze mo leadership ! »