Cyclone Fani : la colère monte à Odisha
Le cyclone Fani a fait plusieurs morts en Inde
Monde

Cyclone Fani : la colère monte à Odisha

Les habitants d’Odisha, en Inde, ne sont pas très satisfaits avec le gouvernement et le tiennent responsable de la manque de nourriture et de service de secours. Des milliers de personnes en colère touchées par le cyclone sont descendues dans les rues de Puri à la recherche de nourriture et d’eau, après le passage du cyclone Fani dans le district.

Le quotidien Hindu a rapporté que « bien que le gouvernement Odisha ait déclaré que de la nourriture cuite était fournie à ceux qui s’étaient réfugiés dans différents bâtiments, y compris des abris anti-cyclones polyvalents, des cuisines communautaires n’ont ouvert leur portes qu’hier (mardi) dans la plupart des bidonvilles. »

Des centaines d’habitants ont organisé une manifestation et bloqué des véhicules. En conséquent, des camions transportant du matériel de secours ont été bloqués pendant des heures. Des policiers armés de Lathi ont dispersé les manifestants.

« Nous savons que ce n’est pas la manière d’enregistrer notre grief. Mais que peut-on faire quand les enfants sont affamés? Les produits alimentaires que nous avons stockés ont été endommagés par le cyclone et la pluie. Malgré les nombreuses plaintes communiquées à l’administration du district, personne n’est venu à notre secours », a déclaré un habitant.

Des ONG, telles que Khalsa Aid, basée au Royaume-Uni, distribuaient de la nourriture aux personnes touchées dans différents endroits.

Cyclone Fani : La colère monte à Odisha