Daryl Holland débouté en appel, 'oui' pour Randall Simon, 'non' pour Ryan Curatolo
Daryl Holland contestait la sévérité de la sanction
Turf

Daryl Holland débouté en appel, ‘oui’ pour Randall Simon, ‘non’ pour Ryan Curatolo

Le jockey britannique, Daryl Holland, est déçu. Cela après le verdict du board d’appel qui siégeait par rapport aux deux semaines de suspensions du cavalier sur Rebel Alliance lors de la 17e journée. La sentence a été maintenue cet après-midi.

Les soumissions de Me Rishi Pursem et les explications de son client Daryl Holland n’ont pas convaincu la chambre. Le Comité d’appel, présidé par Me Mehdi Manrakhan, a jugé qu’il n’avait pas lieu d’interférer dans la décision des Commissaires de Courses.

Ainsi, le jockey de l’écurie Maingard sera sur la touche pour la 22e et 23e journée. Il sera de retour pour la journée dominicale de la Maiden Cup. En ce qui concerne la journée de ce samedi, il sera bel et bien en selle.

Décisions du Licencing Committee

Après quelques semaines d’attente, la demande de Preetam Daby pour l’embauche du jockey Randall Simons a été acceptée par le Licencing Comittee. L’entraîneur pourra maintenant faire une application auprès du PMO.

Par contre, Amar Sewdyal se voit refuser Ryan Curatolo. Le panel justifie sa décision par rapport aux nombres de fautes de ‘careless riding’ du français à Singapour. C’est la troisième fois que cet établissement voit sa demande être rejetée sauf que les deux précédentes étaient par les autorités gouvernementales – Craig Zackey et Olivier Doleuze.

Daryl Holland débouté en appel, ‘oui’ pour Randall Simon, ‘non’ pour Ryan Curatolo