De Heza Pro à Ouzo....le 'King Of Longshots' savoure son 500e gagnant
L'émotion avait envahit l'entraîneur Rameshwar Gujadhur, hier, après la victoire d'Ouzo
Turf

De Heza Pro à Ouzo….le ‘King Of Longshots’ savoure son 500e gagnant

On l’attendait venir. Après Ramapatee Gujadhur, c’était au tour de son cousin et doyen du turf de savourer son 500e gagnant. En effet, à la faveur d’un doublé, hier, samedi 24 août, Rameshwar Gujadhur a fait son entrée dans le cercle restreint des entraîneurs ayant remporté autant de victoires ou plus.

Le ‘King Of Longshots’ rejoint ainsi Soon Gujadhur, feu Serge Henry, Phillippe Henry, Alain Perdrau, Bud Gujadhur et Gilbert Rousset. Ce dernier caracole en tête avec 880 réussites. Si Sacred Flame était son 499e gagnant, c’est Ouzo qui l’offrit sa 500e victoire comme entraîneur. Et là il faut faire ressortir la très belle monte du jockey Yashin Emamdee sur les deux coursiers en question.

Débutant sa carrière d’entraîneur en 1991 chez l’établissement Guy Fok, sa première victoire à ce poste est à mettre à l’actif de Heza Pro avec le jockey Shayne Newling. Le succès se suit avec des classiques, dont la Barbé Cup en 1992, 1993, 1995 et 1996 avec Evader, Empire State, Champion Warrior et Orkney Island respectivement, mais aussi la Maiden Cup avec Studded Chalice (1997) et Mast Abeam (1999) et la Coupe d’Or en 1997 avec Studded Chalice. Il sera absent de la scène de 2000 à 2004 pour des raisons de santé avant de faire son ‘comeback’ en 2005 avec sa propre écurie. Cela avec l’apport de son fils Subiraj Gujadhur. Un tandem va connaître une belle ascension avec des victoires classiques notamment dans la Barbé Cup avec Polar Bound (2014) et White River (2019) ou encore la Coupe d’or avec Hard Day’s Night (2018). D’autres succès se profilent à l’horizon pour le doyen du turf local.

Rameshwar Gujadhur aux anges après la victoire de White River dans la Duchesse

Même si on est toujours à la recherche de son 100e gagnant, on connait les autres – 200e avec Pipeline (Sherman Brown), 300e avec Fort Stride (Jeanot Bardottier), 400e avec Ravatak (Donavan Mansour) et bien évidemment la 500e avec Ouzo (Yashin Emamdee).

Son habileté à frapper là où on l’attend le moins lui a valu le sobriquet affectueux de ‘‘King Of Long Shots’. Un titre qu’il aime particulièrement comme en témoigne son interview après la réussite d’Ouzo. Très respecté par ses collègues entraîneurs, ‘Tonton Ramesh’ est considéré comme un véritable gentleman. Son amour pour la race équine lui procure cette motivation hors pair pour être présent à l’entraînement régulièrement…même à cet âge !

Ramesh Gujadhur peut toujours compter sur l’infatigable bosseur qui est Subiraj Gujadhur, Dario Basset Rougé qui est au four et au moulin, sans compter les palefreniers, propriétaires et les membres de son établissement.

La rédaction d’Inside News Turf félicite le ‘King Of Longshots’ pour ce merveilleux parcours et lui souhaite plein de bonheur et d’autres réussites.

Les victoires classiques de l’entraîneur

***
➣ Duchess Cup: White River [2019]
➣ Barbe Cup: Evader [1992], Empire State [1993], Champion Warrior [1995], Orkney Island [1996], Polar Bound [2014], White River [2019]
➣ Gold Cup: Studded Chalice [1997], Hard Day’s Night [2018]
➣ Maiden Cup: Studded Chalice [1997], Mast Abeam [1999].

De Heza Pro à Ouzo….le ‘King Of Longshots’ savoure son 500e