Declaration of Assets Act 2018
Politique

Déclaration des avoirs : il y a eu des manquements mais…

Votée au parlement en 2018, la Declaration of Assets Act, fait débat surtout par rapport à la polémique entourant les biens du leader de l’opposition, le Dr Arvind Boolell. Nous avons sollicité deux hommes de loi en l’occurrence Me Ravi Rutna et Me Raj Pentiah, pour leurs points de vues à ce sujet.

“Cette loi est un rempart face à quelqu’un qui pense à s’enrichir de manière frauduleuse”, affirme Me Raj Pentiah dans une déclaration à Inside News.

S’agissant de l’affaire d’Arvind Boolell, il a avancé qu’il y a un manquement de la part du leader de l’opposition, mais ce n’est pas fatal. Ce dernier a le droit de fournir des explications auprès des instances concernées.

Quant à Me Ravi Rutna, il souligne que cette loi a été promulguée dans le but de permettre à ceux qui s’occupent des positions importantes de déclarer leurs avoirs.

Dans le cas d’Arvind Boolell, s’il a eu omission des biens, il a le droit de rectifier.

Déclaration des avoirs : il y a eu des manquements mais…