«Declaration of Assets Bill: il vise à éradiquer la corruption»
e député de la circonscription No 6 (Grand Baie/Poudre d’Or), Sangeet Fowdar qui a été le premier à intervenir a soutenu que ce projet de loi «vise à éradiquer la corruption.»
Actualités

«Declaration of Assets Bill: il vise à éradiquer la corruption»

Les débats sur le projet de loi Declaration of Assets Bill ont repris à l’Assemblée nationale, ce mercredi 12 décembre. Le député de la circonscription No 6 (Grand Baie/Poudre d’Or), Sangeet Fowdar qui a été le premier à intervenir a soutenu que ce projet de loi «vise à éradiquer la corruption.» «Mais toujours est-il que nous ayons des institutions pour combattre ce phénomène», a-t-il ajouté. Il a soutenu que la corruption est un fléau qui entrave l’économie d’un pays.

Ayant écouté les autres orateurs avant lui, il a souligné qu’il y a 150 pays qui ont adopté le Declaration of Assets Act, laquelle est devenue obligatoire pour des hauts fonctionnaires de déclarer leurs avoirs.

«Je dois dire que nous avons de ministres et de fonctionnaires très honnêtes. Des pouvoirs sont conférés aux fonctionnaires. C’est la raison pour laquelle, ce projet de loi  a intégré de hauts fonctionnaires, aujourd’hui.  Faute de quoi, ils vendront leurs biens. S’ils n’arrivent pas à expliquer la provenance de leurs biens, cela posera un problème», a argué l’ancien ministre Fowdar. A son avis, dans la conjoncture actuelle, les corrupteurs devraient penser de ce qu’ils feront.

«Sans nul doute, ils sont en train de concocter d’autres moyens pour pouvoir continuer à corrompre. Par exemple, ils pourraient s’en servir des prête-noms. La corruption est une problématique très complexe», a-t-il soutenu.

«Declaration of Assets Bill: il vise à éradiquer la corruption»