Rodrigues: les travaux de la nouvelle piste débuteront en 2021
Actualités

Déconfinement – Air Mauritius: plaidoyer de quelque 300 Rodriguais pour rentrer chez eux 

En marge du déconfinement et la réouverture progressive des activités économiques, les quelque 300 Rodriguais, bloqués à Maurice pour cause de Covid-19, font un plaidoyer auprès du gouvernement et des instances décisionnelles pour qu’ils puissent rentrer au bercail. Exception faite à 34 Rodriguais qui ont pu regagner leur île par un vol d’Air Mauritius, en fin de matinée, de ce mercredi 3 juin, Allan Ladd Emillien, la cheville ouvrière d’un regroupement de Rodriguais se trouvant à Maurice fait appel à la diligence du gouvernement.

“C’est notre action qui a débloqué la situation pour que 34 Rodriguais, regroupant de patients et accompagnateurs aient pu prendre l’avion pour rentrer à Rodrigues, ce matin”, affirme Allan Ladd Emillien. “Ils ont laissé entendre que les autres cas ( fonctionnaires en poste à Rodrigues, self-employed, maçons, charpentiers,  vacanciers, businessmen…) seront pris en considération par la suite. Or, Rodrigues faisant partie intégrante de la Réplique de Maurice, le mouvement des passagers aurait dû être simple, à l’instar d’un mouvement de usagers du transport en commun sortant d’un coin de Maurice pour aller à l’autre bout”,  argue l’ancien membre de l’Assemblée Régionale de Rodrigues. Il déplore que dans la réalité, tel n’est pas le cas.

En sus de son épouse et lui qui se retrouvent bloqués à Maurice depuis le 20 mars, il affirme que nombre de Rodriguais, dépourvus d’argent, vivent dans des situations précaires à Maurice. “Rester chez des amis, des proches… pendant une semaine ou 15 jours, ça va, mais être contraints d’y rester pendant un mois ou deux mois, cela devient difficile. Il y a certains qui vivent avec un ‘mine apollo’ pour deux, ou carrément privés de vivres”, se plaint le porte-parole de Rodriguais à Maurice. 

De ce fait, il est soutenu que le déconfinement se passe mal pour ces Rodriguais, bloqués a Maurice depuis plusieurs semaines/en raison du lockdown, apportant dans son sillage l’arrêt des liaisons aériennes entre Rodrigues et Maurice depuis le 20 mars dernier.

Parallèlement, il y a de professionnels mauriciens ( médecins, infirmiers, enseignants…) qui devaient retourner à Maurice, depuis plus d’un mois, se voient bloqués à Rodrigues. Ils veulent rentrer au pays dans les meilleurs délais. De même, selon nos informations, il y a de patients rodriguais qui doivent venir à Maurice pour se faire soigner, mais en vain.

“Cette semaine, la reprise des vols commerciaux entre les deux iles était prévue.  Toutefois, malgré des billets retour confirmés par MK, tous ont été avisés, au cours du week-end que les vols sont annulés et reprogrammés à partir de juillet, sans aucune raison avancée”, affirme un Mauricien, amoureux de Rodrigues.

En revanche, il faut dire que si les Rodriguais se retrouvent dans cette situation précaire à Maurice, c’est grâce à certains du Conseil exécutif de l’Assemblée Régionale. Vu que Rodrigues a été décrétée “Covid-19 free”, plus d’un parmi les dirigeants du Conseil exécutif ont insisté: “Nou pas oule okenn avion ou bato vinn Rodrigues”.

Dans la conjoncture actuelle, Allan Ladd Emillien fait un pressant appel au Premier ministre, Pravind Jugnauth, également, ministre de Rodrigues pour les aider à renter à Rodrigues le plus tot possible. “Nous avons des avions A 380 qui ont pu voler pour rapatrier de Mauriciens, bloqués dans plusieurs pays: France, Madagascar, Inde…Nous sommes très heureux pour eux. Ici, il y a des ATR 72 qui sont au sol. Nous aussi, nous sommes les enfants de la République. Nous voulons rentrer chez nous à Rodrigues”, plaide M. Emillien.

Déconfinement – Air Mauritius: plaidoyer de quelque 300 Rodriguais pour rentrer chez eux