Faits Divers

Démantèlement de l’Anti-Robbery Squad : colère et déception

Déception totale chez les membres de l’Anti-Robbery Squad. Cette unité, qui a effectué de nombreuses saisies de drogue et procédé à une série d’arrestations, a été démantelée, jeudi. Notons qu’elle s’était bâtie une solide réputation surtout durant la période de confinement. Raison pour laquelle, elle avait gagné la confiance de la population.

« Nous avons donné le meilleur de nous même durant ces deux dernières années. Voilà notre récompense», lâche d’un ton amer l’un des membres qui a reçu sa lettre de transfert. Idem pour un autre policier. « Nous avons pris énormément de risques. L’enthousiasme ne sera plus le même»   

L’Anti Robbery Squad engageait plus de 250 policiers de différents grades et l’exercice de transfert a été fait en plusieurs étapes. Plus de 150 policiers ont reçu leurs lettres de transfert, signée du Commissaire de Police, Khemraj Servansing.

Ils ont été appelés à renforcir d’autres unités de la police, notamment la Criminal Investigation Division (CID) et la police régulière. L’Anti-Robbery Squad, fondé en 2016 et officialisé en 2017, avait pour objectif, d’épauler en particulier la CID.

Démantèlement de l’Anti-Robbery Squad : colère et déception