Dengue : la fermeture des écoles pas envisagée pour l’instant
Actualités

Dengue : la fermeture des écoles pas envisagée pour l’instant

Les parents sont inquiétés de l’épidémie de dengue qui prévaut dans le pays. En particulier dans la région de Vallée des Prêtres à Port-Louis. De ce fait, ils demandent la fermeture des écoles en attendant que la situation s’améliore. Toutefois, cette mesure n’est pas envisagée dans l’immédiat selon les autorités. Le président de l’Association des Recteurs et des Assistants-recteurs, Soondress Sawmynaden est du même avis.

46 cas de dengue détectés depuis le début de l’année dont 41 à Vallée des Prêtres. La situation est de plus en plus alarmante. Les habitants de Vallée des Prêtres ont peur que leurs enfants soient plus à risque à l’école. Ils demandent, de ce pas, que les écoles soient temporairement fermées. Toutefois, le ministère de la Santé n’envisage pas cette option pour l’heure. «Zot aussi a risque dans lakaz ki dan lekol.. au kontrair bann moustiques la pli active le soir ek juska present nu pann gagn okenn zenfan kinn malad dan lekol», explique le Dr Vasantroa Gujadhur.

Le ministère de la Santé préfère redoubler de prudence dans les établissements scolaires pour protéger les enfants. C’est-à-dire, procéder à des exercices de fumigation quotidiennement mais aussi le nettoyage des déchets sur les terrains en friche entre autres, effectués en collaboration avec le ministère de l’Agro-Industrie, l’Environnement, la et municipalité de Port-Louis entre autres. De plus, des crèmes anti-moustiques ont été distribuées dans les écoles pour protéger les élèves des piqûres de moustiques. Les élèves sont priés d’en appliquer dès leur arrivée en classe. On leur a aussi conseillé de porter des vêtements à manches longues et des pantalons.

Soondress Sawmynaden, estime qu’il est encore trop tôt pour penser à la fermeture des écoles. Pour cause, c’est tout le programme scolaire qui sera chamboulé. «Depuis le début de l’année, il y a eu beaucoup de congés forcés due au mauvais temps et fermer les écoles maintenant ne fera qu’accumuler le retard dans le syllabus», explique le Président de l’Association des Recteurs et des Assistants-recteurs. Toutefois, il estime qu’il faudrait mettre en place des campagnes de sensibilisation et demande que des exercices de fumigation dans tous les établissements académiques soient effectués à travers l’île et pas juste à Vallée des Prêtres.

Du côté du ministère de l’Éducation, on fait comprendre que le ministère est en collaboration et en contact constamment avec le ministère de la Santé et suit la situation de près. «Si besoin y est, un communiqué sera émis concernant la fermetures des écoles mais pour l’heure cette option n’est pas envisagée.»

Dengue : la fermeture des écoles pas envisagée pour l’instant