Juan Guaidó annonce son retour au Venezuela ce lundi
Juan Guaido annonce son retour au Venezuela ce lundi
Monde

Des Vénézuéliens appellent l’armée à se rebeller contre Maduro

L’étau se serre autour du président du Vénézuéla, Nicolas Maduro. Mercredi 30 janvier, des milliers d’opposants vénézuéliens, menés par le président autoproclamé Juan Guaido, ont manifesté à Caracas, pour essayer de convaincre les militaires de tourner le dos à leur président.

Maduro parle, lui, de « coup d’état orchestré par les Etats-Unis ». Effectivement, Donald Trump et Juan Guaido se sont entretenus au téléphone et sont tombés « d’accord pour rester en contact régulier afin de soutenir le retour vers la stabilité du Venezuela ». D’ailleurs le président américain a commenté sur son compte Tweeter que « Le combat pour la liberté a commencé ! », comme si, il voulait donner raison à Maduro, de crier au coup d’Etat orchestré par Washington.

Le dernier nommé à Caracas, a appelé l’armée à l’unité face aux appels à la rébellion des Etats-Unis et de Juan Guaido. La pression diplomatique des Etats-Unis se fait chaque jour plus insistante : premiers à accepter Juan Guaido comme président, ils martèlent que « toutes les options sont sur la table », y compris une intervention militaire. Washington se dit aussi prêt à livrer 20 millions de dollars (17,4 millions d’euros) en aliments et en médicaments, frappés de pénuries dans le pays pétrolier, mais cela passe par le feu vert de l’armée.

Des Vénézuéliens appellent l’armée à se rebeller contre Maduro