Actualités

Déversement d’hydrocarbures : Kalpana Koonjoo-Shah annonce un suivi psychologique des habitants du sud-est

En sus de l’impact écologique, la marée noire à Pointe d’Esny a un impact psychologique et social sur les Mauriciens. La ministre de l’Égalité des genres et du Bien-être de la famille a entamé, hier, mercredi 12 août, une visite des régions touchées par le déversement d’hydrocarbures dans le sud de l’île.

Kalpana Koonjoo-Shah a procédé à une première distribution des vivres aux familles affectées par ce drame environnemental. Une opération qui se poursuivra dans quatre autres villages dans la région.

En outre, un accompagnement psychologique sera mis à la disposition des habitants de la région touchée, d’une façon ou d’une autre par le déversement d’hydrocarbures. La priorité du gouvernement, dit-elle, demeure la santé de la population face aux risques émanant de cette crise écologique.

Dans la foulée, un suivi médical se fera dans les centres communautaires de la région du sud-est.

Présente hier au centre communautaire de Ferney, la ministre s’est aussi prononcée sur l’attitude de l’opposition, qu’elle qualifie de « politique de bas étage. »

La ministre de l’Égalité des genres et du bien-être de la famille se dit également fière de la solidarité citoyenne et remercie au passage le travail abattu par la population et par les ONG’s.

Déversement d’hydrocarbures : Kalpana Koonjoo-Shah annonce un suivi psychologique des habitants du sud-est