Dimanche culture : allons applaudir les artistes en herbe
La finale du festival d'art dramatique de la langue anglaise se tiendra au théâtre Serge Constantin le jeudi 11 avril à partir de 10h30.
Agenda Culture

Dimanche culture : allons applaudir les artistes en herbe

Eh bien, cette semaine, ceux qui aiment aller au théâtre seront gâtés. La finale du festival d’art dramatique de la langue anglaise se tiendra au théâtre Serge Constantin le jeudi 11 avril à partir de 10h30.

Les trois finalistes sont: Crook de Vacoas Rising Star dirigé par Dharma Seetohul, A Doll’s House de Le Bocage International School, dirigé par Alice Pringault et Jonathan Nield; et You Raise Me Up par New Eton College, dirigé par Logadassen Peruman.

Toutes ces productions sont de haute qualité et capables de susciter la magie du théâtre, en particulier parmi la jeune génération, une expérience à ne jamais oublier. Seize pièces, d’une durée allant de 35 à 55 minutes, ont été présentées lors des préliminaires. Toutes les pièces de moins de 30 minutes ou de plus de 60 minutes étaient pénalisées. Certaines pièces, de très bonnes qualités, ont été pénalisées pour n’avoir pas respecté le temps alloué pour monter la scène, qui est de 25 minutes, ou pour ne pas avoir été sur scène à l’heure de la présentation.

Le festival est organisé par le ministère des Arts et de la Culture dans le cadre de son programme de développement de la langue et du théâtre. L’entrée au festival est gratuite. Attendons donc que le rideau se lève jeudi.

Temple de Ganesha dans l’Utah, États-Unis

La nouvelle tour du temple hindou Sri Ganesha suggère un monde à part, dans un paysage de fast-foods, de centres commerciaux et de lave-autos, selon Peggy Fletcher Stack, dans la Salt Lake Tribune, repris par Hindu Press International.
Les gradins étincelants de la flèche de 10 mètres (34 pieds), ornés de figures sculptées et de cônes en or, évoquent ce qui va accueillir les visiteurs à l’intérieur du bâtiment indistinct gris et en blocs de parpaing – une sorte de ville paradisiaque. Des divinités peintes vêtues de robes brodées et de tuniques en soie bordent trois côtés du sanctuaire, assises sous des sculptures sculptées à la main qui racontent les histoires des incarnations des dieux.
Pour les hindous et même les habitants de l’Utah, c’est enfin un chez-soi, même pour ceux qui n’ont jamais habité en Asie du Sud mais qui ont la nostalgie des images et des odeurs de leur demeure ancestrale.
“Une fois que vous entrez à l’intérieur pour voir les sanctuaires ornés”, dit le président du temple, Satish Nachaegari, “cela vous connecte à la plupart des temples en Inde”.
Les fidèles apprécient et fréquente le temple depuis sa première consécration en 2003 en tant que lieu de rassemblement relativement petit portant la signature de la statue de Ganesha, mais les sanctuaires individuels aux multiples facettes, l’iconographie et la tour n’ont pris toute leur forme qu’après l’année 2015, date à laquelle elle a été consacrée. Avec l’aide de sept artisans spécialement formés, une ambiance indienne a émergé sous leurs yeux.
Cet espace élargi et richement décoré “comble un vide pour notre peuple, non seulement aux immigrants mais à ceux qui sont ici depuis longtemps”, déclare Venka Subramanyan, qui a supervisé le processus d’embellissement, En glissant tranquillement sur les dalles de marbre chauffées ou en méditant devant l’un des sanctuaires, les fidèles de la communauté grandissante retrouvent un sentiment de joie. Beaucoup visitent quotidiennement; d’autres viennent chaque semaine ou les jours fériés. Ils viennent pour des bénédictions avant un test, avant un grand match, avant un nouveau projet ou une nouvelle performance, avant une naissance ou un mariage.
Inspiration
Même dans les guenilles, je suis un dieu, déchu, je suis divin, haut je triomphe quand je marche dessus, longtemps je vis quand je suis tué!

– Sri Aurobindo (1872-1950), philosophe et poète indien

A lire aussi :

https://www.inside.news/dimanche-culture-reflechissons-ensemble/

Dimanche culture : allons applaudir les artistes en herbe