Dimanche Culture : Un temple enseveli révèle ses secrets
Actualités

Dimanche Culture : Un temple enseveli révèle ses secrets

L’île Srirangam, au confluent des rivières Kaveri et Kollidam, dans l’état du Tamil Nadu, dans le sud-est de l’Inde, abrite un complexe de temples vieux de 2 000 ans, dont la majeure partie est encore utilisée aujourd’hui.

Cependant, une grande partie du complexe est cachée ou endommagée. De nombreuses sections plus anciennes sont ensevelies sous des sédiments à la suite d’inondations qui ont duré des siècles et de dégâts considérables lorsque le général musulman Ulugh Khan a saccagé le complexe au XIVe siècle.

 Des fouilles récentes sur le site, guidées par des géologues connaissant les couches de sédiments inondables, ont commencé à révéler ce qui aurait été perdu.

Des chercheurs, notamment le géologue M. Ramkumar de l’Université Periyar, ont mis au jour des parties du temple détruites par Ulugh Khan et mis au jour des artefacts tels que des suspensions et des statues de la déité Gopalakrishnan et de ses épouses.

En utilisant des techniques de levés géophysiques, ils ont également identifié ce qu’ils pensent être la tombe de Sri Manavala Mamunigal, érudit et enseignant en sciences de la religion, qui a restauré le complexe de temples au XVe siècle. Le tombeau n’a pas été fouillé pour des raisons religieuses. (Source : HPI)

Le pèlerinage de Char Dham a commencé

Char Dham Yatra, le pèlerinage dans quatre sanctuaires hindous nichés à Garhwal Himalaya d’Uttarkahand, a débuté mardi, le jour propice d’Akshay Tritiya, le 127ème jour de 2019

Akshaya Tritiya est un festival très populaire que les hindous et les jaïns célèbrent chaque année. Il est considéré comme l’un des jours les plus importants pour la communauté hindoue, car c’est le jour de la naissance du Seigneur Parasurama.

La communauté hindoue considère ce jour comme un jour de chance et est convaincue que toute entreprise telle qu’une entreprise ou la construction d’un bâtiment commencée ce jour-là sera synonyme d’amélioration et de prospérité.

Les quatre sanctuaires sont Kedarnath, Badrinath, Gangotri et Yamunotri. Les autorités ont assuré que la sécurité et les divers équipements pour les pèlerins sont pris en charge.

Alors que les portails des sanctuaires de Gangotri et de Yamunotri ont été rouverts mardi, les sanctuaires de Kedarnath et de Badrinath ont été ouverts pour les pèlerins les 9 et 10 mai, respectivement.

Bien qu’il y ait encore beaucoup de neige autour du temple de Kedarnath, la neige du sentier menant au sanctuaire a été dégagée.

Un grand nombre de huttes ont été endommagées lors des fortes chutes de neige de janvier à février. Le gouvernement a pris des dispositions pour accueillir près de 3 000 pèlerins pour la nuit à Kedarnath en construisant des tentes de fortune et en reconstruisant les cabanes endommagées.

Bien que la majeure partie de la neige ait déjà fondu, il reste encore 4 pieds de neige à Kedarnath, que les pèlerins peuvent apprécier.

Cependant, la route menant au sanctuaire de Yamunotri dans le district d’Uttarkashi est toujours en mauvais état et les travaux de réparation d’un pont vital reliant le temple sont toujours en cours. (Source: HPI)

Inspiration

Vous, Siva, Vous êtes la terre, Vous êtes le ciel et Vous êtes les sept mers; Vous êtes le but, Vous êtes les lettres et vous êtes le mètre; Vous êtes l’oeil, Vous êtes l’élève de l’oeil, Vous êtes l’image qui danse dans l’oeil, l’affable! Accordez moi votre grâce pour que je puisse m’approcher de vos pieds sacrés!-Sivavakkiyar (10ème siècle), poète tamoul.

Dimanche Culture : Un temple enseveli révèle ses secrets