Discours-Programme : dix principaux axes pour une nouvelle étape de développement
Le document lu et présenté par le président de la République, Prithiviraj Roopun, à l’Assemblée Nationale, vendredi 24 janvier,  porte sur des projets révolutionnaires, des idées novatrices, de nouveaux concepts, entre autres.
Actualités

Discours-Programme : dix principaux axes pour une nouvelle étape de développement

Le Discours-Programme 2020-2024 s’articule autour de dix principaux axes en vue de permettre à la République de Maurice de franchir une nouvelle étape de développement. Un développement qui vise à répondre aux besoins réels et aux aspirations de la population. Le document lu et présenté par le président de la République, Prithiviraj Roopun, à l’Assemblée Nationale, vendredi 24 janvier,  porte sur des projets révolutionnaires, des idées novatrices, de nouveaux concepts, entre autres.

S’agissant les infrastructures publiques, l’accent est mis sur une île Maurice innovatrice Le président Roopun a affirmé qu’afin d’être en ligne avec ses aspirations, son économie et la société, Maurice doit avoir des infrastructures adéquates. Avec l’avènement du Metro Express, le Gouvernement continuera à moderniser le transport public.

Avec la mise en opération des bus électriques, les gares de bus dans des zones rurales seront réorganisées, selon le même modèle que les terminaux urbains. Et pour soutenir les détenteurs de permis de taxi, le gouvernement leur accordera une subvention équivalente à Rs 100 000.  

Dans cette perspective, le gouvernement investira pour moderniser davantage le réseau routier à travers le pays. A cet effet, une nouvelle autoroute M4, reliant l’aéroport de Plaisance au nord en longeant la côte est, sera construite. L’aéroport sera transformé en un «Regional Logistics and Aviation Hub». Pour soutenir cette ambition, le terminal de l’aéroport sera agrandi visant une capacité annuelle de 4 à 8 millions de passagers. Une ville aéroportuaire et un village cargo seront également développés.

Le port sera transformé en un important carrefour logistique et maritime de transport reliant l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Le gouvernement suivra les recommandations du plan directeur du port.

Le gouvernement investira également dans les infrastructures nécessaires pour minimiser l’impact des inondations, en particulier la protection des biens, l’agriculture et l’environnement. À cette fin, avec la création de la Land Drainage Authority, le gouvernement mettra en œuvre les recommandations du plan directeur en utilisant une technologie moderne pour cartographier les zones sujettes aux inondations.

L’accès 24 h sur 24 aux services publics de base tels que l’eau et l’électricité est au cœur même des efforts du Gouvernement pour ouvrir un avenir durable à la population. Priorité sera donnée à la réhabilitation et à la modernisation des infrastructures hydrauliques.

“Pour une île Maurice paisible, sûre et sécurisée

Dans la conjoncture actuelle, le goouvernement mise beaucoup sur le Safe City “pour une île Maurice paisible, sûre et sécurisée.

Le gouvernement fournira des solutions de haute technologie en vue d’assurer que la République dans son ensemble, y compris nos eaux territoriales, reste sûre et sécurisée.

«Le gouvernement est conscient de l’impact que le trafic de drogue peut avoir sur la société. Les efforts consentis par le gouvernement au cours de son dernier mandat pour lutter contre ce fléau sont sans précédent dans notre histoire et témoignent de notre détermination à l’éliminer complètement», affirme le président.

Le gouvernement accélérera la mise en œuvre du plan directeur sur le contrôle des drogues en mettant l’accent sur la réduction de l’offre et de la demande, la réadaptation et le traitement des toxicomanes. 

Le gouvernement augmentera la main-d’œuvre et la capacité opérationnelle de l’ADSU, de la National Coast Guard (NCG) et de la Mauritius Revenue Authority (MRA) et continuera à moderniser les installations de contrôle des drogues au port et à l’aéroport.

Le gouvernement consacrera, également, des ressources à la logistique, à l’équipement et aux infrastructures de sécurité modernes sur terre et sur mer pour maintenir la paix et l’ordre sur son territoire.

Le Forensic Science Laboratory (FSL)  sera modernisé, équipé des dernières technologies et installé dans un nouveau bâtiment.

Une île Maurice plus sûre signifie également une meilleure sécurité routière. Le gouvernement lancera de nouvelles campagnes d’éducation, de sensibilisation et de sensibilisation.

Les conducteurs irresponsables et téméraires seront suivis de plus près à l’aide de technologies nouvelles et modernes et passibles de sanctions plus sévères.

Un nouveau système d’assurance automobile, basé sur le concept de primes actualisées pour les bons conducteurs et l’augmentation des primes pour les mauvais conducteurs sera introduit à Maurice, rendant les conducteurs plus responsables de leurs actes.

Le government implacable contre les formes de violence

Le gouvernement sera implacable dans sa lutte contre toutes les formes de violence, y compris la violence domestique. Un comité de haut niveau présidé par le Premier Ministre élaborera une nouvelle stratégie pour éliminer la violence sexiste. Le cadre juridique sera renforcé et une nouvelle campagne nationale de sensibilisation sera mise en œuvre.

Les victimes de violence domestique et leurs enfants à charge auront accès à une panoplie d’aide et de soutien, y compris des abris, des conseils professionnels et une assistance juridique.

«Nos enfants sont l’avenir de notre pays et la protection de leurs droits est une priorité. À cette fin, un nouveau projet de loi sur les enfants sera présenté très prochainement», dit-il.

Le gouvernement mettra en place un observatoire social national pour étudier scientifiquement et analyser toutes les questions relatives aux comportements sociaux perturbateurs afin d’en comprendre les causes profondes en vue de préparer un plan d’action national.

En conséquence des enjeux qui menacent la Planète Terre, le gouvernement prône une île Maurice verte et plus propre. Le gouvernement est déterminé à adopter une politique de développement responsable et écologique. Il est clair que l’impact du réchauffement climatique se fait de plus en plus ressentir dans le monde. Maurice, en tant que nation insulaire, est la plus vulnérable au  changement climatique. 

Pour assurer la durabilité et l’investissement responsable, Maurice défendra cette nouvelle politique de développement basée sur quatre piliers:

(i) investir dans l’énergie propre;

(ii) passer à une île Maurice plus propre et plus verte;

(iii) atténuer les risques liés au changement climatique; et

(iv) Protéger nos ressources marines.

Investir dans l’énergie propre 

Le gouvernement encouragera l’utilisation de l’énergie propre et renouvelable et d’encourager la production d’énergie propre en accélérant le développement des énergies renouvelables pour atteindre 35% en 2025 et 40% en 2030.

Des incitations fiscales et des mesures budgétaires seront introduites pour assurer la réalisation de ces objectifs. Le gouvernement continuera de promouvoir la mise en place d’un système photovoltaïque pour les ménages, les PME, les coopératives, les ONG, les petits planteurs.

Les entreprises qui consomment une grosse quantité d’électricité seront encouragées à créer leurs propres parcs solaires pour devenir autonomes en électricité. Tout excédent d’électricité produit sera acheté par le Central Electricity Board (CEB)  à un taux garanti comprenant une marge bénéficiaire à l’entreprise productrice. Le gouvernement encouragera l’utilisation du gaz naturel liquéfié pour la production d’électricité, pour le transport intérieur, à usage domestique ainsi qu’à des fins d’avitaillement.

Pour une Ile Maurice plus propre et plus verte 

Le gouvernement poursuivra ses efforts pour faire de Maurice un pays plus propre et plus vert. Un nouveau programme national de nettoyage et de gestion des déchets sera introduit. Il comprendra un mécanisme moderne et de la gestion des déchets grâce à la collecte, au tri et à l’élimination planifiés des déchets.

Rodrigues a montré la voie dans le domaine de l’interdiction et de la restriction des emballages en plastique à usage unique. Ce programme sera étendu à l’ensemble de la République. Le gouvernement s’efforcera de faire de Maurice un pays exempt de plastique dans les délais les plus proches possibles.

Un projet centralisé d’incinération des déchets médicaux et cliniques sera également mis en œuvre pour assurer une meilleure gestion des produits toxiques et dangereux.

Le gouvernement croit en l’urgence d’une action sur le changement climatique. Il s’agit de créer les mécanismes du changement fondamental et d’atténuer les perturbations du changement climatique et de protéger les générations futures.

Un Comité interministériel de haut niveau sera institué pour identifier et atténuer les risques liés au réchauffement climatique et au changement climatique. Un nouveau projet de loi sur le changement climatique sera présenté au Parlement. Le gouvernement a entendu la voix des jeunes sur leurs préoccupations concernant la protection de l’environnement. 

Conseil national de la jeunesse pour l’Environnement 

Un Conseil national de la jeunesse pour l’environnement sera mis en place sous l’égide du Bureau du Premier ministre pour leur donner la possibilité de contribuer au processus décisionnel.

Le gouvernement introduira de nouvelles mesures respectueuses de l’environnement telles que des normes de construction et améliorera les infrastructures publiques pour une meilleure protection contre les catastrophes naturelles telles que les cyclones et les inondations. 

Le gouvernement mettra en œuvre des mesures pour protéger nos océans, ses ressources marines et nos plages. Le gouvernement poursuivra la restauration de nos plages grâce à un plan national de gestion intégrée.

 Le gouvernement délimitera et déclarera des zones marines de conservation supplémentaires, où seules les activités durables telles que la permaculture marine seront autorisées.

Les fondations pour une économie à la pointe de la technologie

En ce qui concerne le secteur de l’économie, le gouvernement se penche sur une condition «sine qua-non» pour amener le pays vers de plus hauts sommets pour le développement d’une économie moderne, dynamique et innovante qui assure une croissance durable et inclusive.

En raison des progrès réalisés au cours des cinq dernières années, le pays est maintenant en phase de franchir le seuil de revenu élevé dans les années à venir et de faire ses premiers pas en tant que Première Nation mondiale. Il est donc sur une voie passionnante vers sa prochaine étape de développement économique qui sera axée sur la connaissance et la technologie.

Des opportunités s’offrent à la nation, en particulier à nos jeunes et nos entrepreneurs. Afin d’exploiter pleinement ces opportunités, la stratégie de croissance économique du gouvernement consiste à:

  • jeter des bases solides pour l’économie future;
  • développer les entrepreneurs et la main-d’œuvre de demain;
  • adapter ses politiques industrielles et commerciales;
  • garantir des fondamentaux macroéconomiques solides; et
  • piloter un programme de planification économique élaboré.

Les fondations pour le futur de l’économie

Le gouvernement mettra en œuvre des politiques énergétiques pour tirer parti des progrès importants que le pays a réalisé ces dernières années dans la transition vers l’industrie 4.0. Le gouvernement investira et encouragera d’avantage les technologies de pointe, notamment l’intelligence artificielle, la robotique, le blockchain et l’internet, alors que notre pays adopte les principes de la quatrième révolution industrielle.

Dans le même optique, le gouvernement compte construire des infrastructures telles que des parcs technologiques, des laboratoires d’innovation et une connectivité 5G à l’échelle du pays. Le gouvernement présentera également une législation pertinente pour consolider la cybersécurité, encourager les transactions en ligne et sans espèces, promouvoir une culture de données ouvertes et démocratiser davantage l’accès à Internet haut débit. Il investira davantage pour numériser les services publics et créer le e-mauritius.

Education, préparer le monde de demain

L’éducation occupe une bonne place dans le discours programme d’inclusion du Gouvernement. Plusieurs mesures sont annoncées afin de garantir à tous un accès équitable à une éducation de qualité.

Le gouvernement proposera des mesures concrètes pour améliorer d’avantage la performance à tous les niveaux. À partir de l’année scolaire 2020, des manuels et des livres électroniques seront fournis gratuitement aux élèves de la 7e, 8e et 9e année. Ces mesures concernent les élèves fréquentant des écoles secondaires privées, publiques et subventionnées. L’accès aux établissements d’enseignement pour les étudiants handicapés sera amélioré.

Le ‘Educators’ Council Bill’ sera présenté pour promouvoir le développement professionnel continu et le statut des enseignants et des éducateurs.

Le ‘National Curriculum Framework’ pour le secteur pré-primaire est en cours de révision afin de mieux répondre aux nouvelles tendances de l’éducation.

Le gouvernement modernisera les infrastructures des écoles primaires pour accueillir des cours d’art, des terrains de jeux et un coin vert et endémique supplémentaires. Ceci permettra d’inculquer à nos enfants la culture de la conservation et de la protection de l’environnement. En outre, les écoles secondaires et les infrastructures d’enseignement supérieur seront encore améliorées.

Pour mieux préparer et autonomiser nos jeunes, une stratégie nationale de développement des compétences 2020-2024 sera élaborée. Cette stratégie définira les besoins de développement des compétences pour les cinq prochaines années et abordera les nouvelles tendances en matière de politiques de développement des compétences, telles que l’industrie 4.0, l’intelligence artificielle et le vieillissement de la population. Laquelle stratégie présentera également des mesures incitatives pour que nos jeunes s’engagent dans des activités de tourisme vert et d’agriculture moderne.

L’ « Afterschool Program », destiné aux jeunes entre 8 à 14 ans, sera élargi afin d’inclure de nouvelles activités visant à la pratique des arts, stimulant la créativité et améliorant l’apprentissage de notre patrimoine culturel national.

Discours-Programme : dix principaux axes pour une nouvelle étape de développement