Disqualifié un an: Palveer Mogun réfute les allégations de 'betting' et parle de complot
L'apprenti Palveer Mogun compte quelques victoires en Malaisie
Turf

Disqualifié un an: Palveer Mogun réfute les allégations de ‘betting’ et parle de complot

En début du mois, l’apprenti Palveer Mogun avait été disqualifié pour une période d’un an par les Commissaires de Courses Malaisiens. Dans la foulée, le Mauricien devait faire appel de cette sanction. Inside News a approché l’apprenti afin d’avoir sa version des faits. D’emblée, il réfute catégoriquement les allégations de ‘betting’ faites à son encontre.

« Non je n’ai pas misé. Ils (Racing Stewards) m’ont sanctionné uniquement sur les dires d’une tierce personne. Ils n’ont même pas des images CCTV ou du ticket que j’aurais reçu. Ils m’ont tout simplement dit que des turfistes les ont envoyés cette image (ci-dessous). Mais la photo ne montre en aucun cas que je suis en train de miser.» a déclaré le jeune Mauricien.

L’image qui a été présenté devant les Racing Stewards Malaisiens

L’apprenti Mogun parle de complot pour expliquer comment il s’est retrouvé dans cette situation. « Celui qui m’a ‘framed’ c’est le jockey J.S. C’est de sa faute si plusieurs jockeys mauriciens n’ont pu venir ici. Il nous a causé pas mal d’ennuis notamment auprès du bureau de l’immigration. Il s’est déjà bagarré avec nous dans le jockey’s room. Je clame mon innocence dans cette affaire. Tout cela a affecté mes parents énormément.»

L’appel de Palveer Mogun sera entendu très prochainement. Pour rappel, il avait été sanctionné sous deux charges – pour avoir misé à un guichet et pour avoir causé préjudice à l’image des courses en Malaisie. Après un passage à Maurice, l’apprenti Mogun est de retour à Perak.

Disqualifié un an: Palveer Mogun réfute les allégations de ‘betting’ et parle de complot