Ce Diwali Week qui sera lancée en présence de Pravind Jugnauth, samedi 27 octobre, s’étendra jusqu’au mardi 6 novembre au Vaish Bhawan, à Lallmatie.
Actualités Culture Events

Diwali : une semaine d’activités pour promouvoir toutes les religions

Prêcher l’harmonie et la paix au sein de toutes les religions de Maurice. C’est l’objectif du Vaish Common Front (VCF) à travers du Diwali Week organisée du 27 octobre au 6 novembre prochain au Vaish Bhawan, à Lallmatie. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, sera l’invité d’honneur samedi pour le lancement et d’autres ministres seront aussi présents.

C’est une première pour le Vaish Common Front. En effet, la fédération, affiliée à ‘All India Vaish Federation’ se trouvant en Inde, organise pour la première fois un événement d’une telle envergure. Ce Diwali Week qui sera lancée en présence de Pravind Jugnauth, samedi 27 octobre, s’étendra jusqu’au mardi 6 novembre au Vaish Bhawan, à Lallmatie.

Session de prières, prestations musicales, formations et causeries culturelles seront à l’agenda pendant toute une semaine pour promouvoir la culture hindoue. Toutefois, le président et le comité organisateur tient à préciser que le Diwali est une fête de partage et d’harmonie et donc toutes les religions sont invitées à venir les rejoindre dans les festivités. «Cet événement est ouvert à tous, d’ailleurs prêtres et imam ont répondu présents à l’invitation. Nous voulons faire régner l’harmonie et la paix non seulement au sein de la communauté hindoue mais aussi au niveau de toutes les religions pour travailler ensemble pour une île Maurice meilleure et paisible,» a déclaré Sanjay Proag, président de la VCF.

Par ailleurs, Diwali est une fête de lumière et de victoire sur le mal, souligne la fédération. A travers cet événement, le Vaish Common Front veut sensibiliser les Mauriciens sur les fléaux qui guettent la société, en particulier la drogue qui affecte les jeunes de plus en plus.

Engagés dans les travaux sociaux depuis quelques années, la fédération insiste que tous les Mauriciens, en dépit des différentes socio-culturelles, doivent travailler «lame dan lame» pour palier à ces fléaux.

Diwali : une semaine d’activités pour promouvoir toutes les religions