Diya One s’implante à Maurice grâce au soutien de MCB Capital Markets
Rony Lam, le Dr. Ramesh Caussy et Didier Harel, directeur - MCB Group Ltd.
Actualités Editor's Picks

Diya One s’implante à Maurice grâce au soutien de MCB Capital Markets

Quatre ans après le début de la participation du Groupe, à travers MCB Capital Markets et MCB Equity Fund, au capital de Partnering Technologies, société française œuvrant dans l’impression high-tech et la robotique, cette compagnie et son robot purificateur, Diya One, s’installeront à Maurice. La compagnie dirigée par le Mauricien Ramesh Caussy, inventeur du robot Diya One, a reçu un autre soutien de taille à travers la State Investment Corporation (SIC), qui rejoint du coup le Groupe MCB comme bailleur de fonds du projet.

Diya One impressionne

Diya One est le premier robot neuro-inspiré qui prend soin des environnements intérieurs. Capable de naviguer de façon autonome dans différents lieux de vie, il purifie l’air, gère la consommation d’énergie et effectue de la télésurveillance. Diya One, qui a fait sensation au rassemblement mondial du COP 21 en 2015, a également été présenté sur le stand de l’Institut National de la Protection Industrielle et d’Energie pour apporter des précisions sur son fonctionnement aux intéressés, notamment en matière de mesures et d’épuration de l’air.

Le « R2-D2 du climat »

Surnommé « le R2D2 du climat » par les médias en raison de sa ressemblance au mythique robot de Star Wars, Diya One a comme fonction principale l’analyse et la dépollution de l’air dans des endroits variés (bureaux, écoles, musées, centres commerciaux, maisons…). Doté d’un écran tactile, d’une caméra panoramique, d’une vingtaine de capteurs à ultrasons (pour éviter les collisions), Diya One est capable de se déplacer silencieusement pour mesurer la température, la concentration en CO2, de détecter les particules fines ainsi que les composés volatiles. Le tout lui permettant de filtrer l’air avec une précision redoutable. Il peut facilement se connecter au système informatique de tout bâtiment intelligent, allant jusqu’à détecter la consommation excessive d’énergie.

Diya One est le premier robot bénéficiant d’une caution scientifique, car ses compétences ont été validées par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment français. Il bénéficie aussi du soutien du programme de l’Union Européenne SPARC, dédié à la recherche et à l’innovation, pour faire de l’Europe le leader mondial de la robotique à horizon 2020.

Un secteur en ébullition

Créé en 2005 avec un capital de 100 millions de dollars américains, MCB Equity Fund, sous la gestion de MCB Capital Partners (filiale de MCB Capital Markets), a pour objectif d’investir dans des sociétés qui disposent d’un fort potentiel de croissance. Sa participation dans le capital de Partnering Technologies était déjà logique en 2015 puisque l’avenir de la robotique s’annonçait déjà très prometteur. Longtemps réservée au secteur industriel, la robotique cible de plus en plus les entreprises et les individus. Selon un rapport publié par Allied Market Research, le marché mondial des robots, tous secteurs d’activités confondus, devrait atteindre 83 milliards de dollars US d’ici l’année prochaine.

Engagement durable

Déjà associée au projet Diya One depuis 2015, le Groupe MCB a, depuis, lancé Success Beyond Numbers, son manifeste en faveur du développement durable, dont les trois piliers font la part belle au concept de « Smart Mauritius » tout en œuvrant résolument en faveur de l’environnement, l’utilisation des énergies renouvelables et la réduction de notre empreinte carbone. La création de Partnering Robotics, qui vient effectivement améliorer l’environnement intérieur en dépolluant l’air, est totalement en phase avec les ambitions du Groupe MCB en matière de développement durable.

Tous les atouts

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la mauvaise qualité de l’air est une des premières causes de maladies respiratoires qui peuvent être mortelles. En Europe et aux Etats-Unis, des normes sont mises en place pour s’assurer que l’air respiré dans les écoles, les milieux médicaux, les instances publiques et les entreprises soit propre. En tant que pionnier de la purification de l’air intérieur et forte de son succès européen, Diya One a tous les atouts pour être une belle réussite à Maurice et dans la région. Et le Groupe MCB entend fermement soutenir ce développement.

Le génie mauricien

Partnering Technologies a été fondé en 2007 par Ramesh Caussy, originaire de Camp Yoloff et qui a passé la majeure partie de sa vie en France. Il a notamment travaillé à des postes de création et de lancement de nouvelles technologies pour 3Com, Alcatel et Intel avant de lancer sa propre entreprise. Docteur ès sciences de l’Ecole Polytechnique, et titulaire de différents Masters, Ramesh Caussy a jusqu’à récemment enseigné à l’Ecole Polytechnique, HEC, ESCP Europe ou l’ENSEA. Il est depuis peu porteur de la Chaire Ensimag-LIG en Robotique de Services et Ethique où il y concentre ses activités académiques. Il est également administrateur du MEVO et Président du comité mondial Sciences et Technologies de GOPIO International.

Toutes les chances

Rony Lam, Chief Executive, MCB Capital Markets : « Il y a déjà quatre ans depuis que le Groupe MCB, à travers MCB Capital Markets et MCB Equity Fund, a cru dans le projet de notre compatriote Ramesh Caussy. Avec l’entrée de la State Investment Corporation dans le projet, nous mettons toutes les chances de notre côté afin que Diya One soit une belle réussite sur le plan local et régional. Je suis convaincu que Diya One fera encore parler de lui prochainement, tant à Maurice que dans la région. »

Diya One s’implante à Maurice grâce au soutien de MCB Capital Markets