Eddy Boissézon : « l’allians lepep se pas Parti travailliste !»
Eddy Boissézon, est revenu sur les incidents survenus à St Paul, pendant la semaine écoulée
Politique

Eddy Boissézon : « l’allians lepep se pas Parti travailliste !»

Le secrétaire général du Muvman Liberater, qui occupe aussi les fonctions de ministre de la Fonction Publique, Eddy Boissézon, est revenu sur les incidents survenus à St Paul, pendant la semaine écoulée. Il intervenait lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement. C’était ce samedi 20 avril au Sun Trust.

Il déplore la démagogie de l’opposition concernant la participation de Patrick Assirvaden et de Cader Sayed Hossen, lors de la manifestation des habitants de St Paul, mardi après le déversement d’eaux usées de la WMA.  « Zot desesperer. Banesla pa kapav fer meeting kuma bizin », souligne-t-il. Eddy Boissézon, regrette que les membres du Parti Travailliste « ont voulu tirer un capital politique sur le malheur des habitants de la localité ». Selon lui, l’arrestation de Patrick assirvaden et Cader Sayed Hossen « n’a rien à voir avec la vengeance ». «  On laisse les institutions, comme la police travailler en toute indépendence. Nou laisse banela fer zot lenkete. d’ailler se DPP ki pou trancher dans sa zafer-la. L’allians Lepep se pas Parti Travailliste ».

Par contre, il fustige le président des Rouges. En effet, il devait déclarer : « pas parski ou president parti Travailliste ki ou kapav fer ceki ou le ». Avant d’ajouter « na pa kumans enn kitsoz ki ou pa kapav arreter »!  D’ailleurs Eddy Boissézon lance un appel aux politiciens : « pa zuer avec difer, parski sa kapav ena enn leffet lor spécifisiter communal du pays. Au lieu met difer, bizin trouve solisyon ».

En ce sens, il donne l’assurance que son gouvernement respectera son engagement en ce qui concerne le développement infrastructurelle du pays. Il dit comprendre l’exaspération des habitants, mais demande de la patience. « Nou pe fer nou travay, me ena sertains imprevus ».

Revenant sur la PNQ de Xavier-Luc Duval sur les inondations à Fond-Du-Sac, Eddy Boissézon estime qu’une alliance Parti Travailliste/PMSD serait déjà conclue. La raison ? « Le leader de l’opposition n’a pas fustigé l’ancien ministre des infrastructures publiques, Anil Baichoo. Pire, il a clairement pris la défense du membre du Parti Travailliste » !

Eddy Boissézon : « l’allians lepep se pas Parti travailliste !»