Des affrontements ont éclaté mardi soir lorsque le méga rassemblement du président du BJP, Amit Shah
Plusieurs personnes, principalement des partisans du Congrès Trinamool, ont été blessées.
Monde

Elections en Inde : plusieurs blessés après des affrontements

Des affrontements ont éclaté mardi soir lorsque le méga rassemblement du président du BJP, Amit Shah, a traversé le quartier nord de Kolkata parsemé d’établissements scolaires. La salle du premier étage d’un collège affilié à l’Université de Calcutta a été saccagée et trois motos au moins ont été incendiées.

Plusieurs personnes, principalement des partisans du Congrès Trinamool, ont été blessées. Mamata Banerjee, chef de Trinamool, a accusé le BJP d’avoir endommagé le buste d’Ishwar Chandra Vidyasagar, tandis que M. Shah a lui aussi condamné l’incident. Plus de 100 personnes ont été arrêtées, a déclaré le commissaire de police de Kolkata.

Selon des témoins oculaires, les affrontements auraient eu lieu après que des étudiants aient vraisemblablement volé des affiches « Go back, Amit Shah ».

À la suite des violences, les hauts dirigeants du BJP, parmi lesquels les ministres Nirmala Sitharaman et Mukhtar Abbas Naqvi, ont dirigé une délégation à la commission électorale de New Delhi.

« Nous exigeons la CE d’interdire la campagne de la chef ministre du Bengale-Occidental, Mamata Banerjee, qui est à l’origine de discours provocateurs. Des pierres ont été lancées sur les travailleurs de notre parti lors de la tournée de présentation. De fausses allégations ont été portées contre le BJP concernant la destruction de la statue d’ Ishwar Chandra Vidyasagar », a déclaré Mme Sitharaman.

Elections en Inde : Plusieurs blessés après des affrontements