Elle loue une maison qui n’existe pas
Chantale ne sais plus où aller avec sa fille aveugle à sa charge
Faits Divers

Elle loue une maison qui n’existe pas

Chantale ne sait plus à quel saint se vouer. Sa sœur qui l’héberge depuis le mois de février lui a demandé de faire ses valises. Du coup, la pauvre femme ne sait plus où aller avec sa fille aveugle à sa charge. Comme un problème n’arrive jamais seul, cette veuve âgée de 57 ans se retrouve sans un sou car une femme l’a extorqué une somme de Rs 19 000.

Il s’agit de Marie Noelle S, (50 ans) une amie de sa sœur. La quinquagénaire lui avait fait croire qu’elle était la propriétaire d’une maison à Bain des Dames. Celle-ci, lui a-t-elle dit, était en rénovation. En revanche, il fallait à tout prix qu’elle paye Rs 3 000 représentant une avance. Puis le même montant le mois suivant.

Pour Chantale, il ne fallait surtout pas rater une aussi belle opportunité. Etant donné que la relation entre elle et sa sœur s’était détériorée, il fallait à tout prix trouver une maison avant que les choses ne se gâtent encore plus. « Mo finn donn li Rs 3000 fin février. Rs 3000 mars. Lerla finn dir mwa donn li Rs 4000 apar pour li capav mett lavabo ek marb dan lacaz la. Mo finn paye li ziska fin juin», nous confie Chantale avec regret.

Sauf que depuis plusieurs mois, elle a toujours insisté pour voir la maison mais Marie Noëlle a toujours trouvé une excuse pour que la visite n’ai pas lieu. Cinq mois ont passé. Chantale décide de mener sa petite enquête.

Elle se rend à Bain des Dames afin de se renseigner sur Marie Noëlle. Elle tombe des nues en apprenant que cette dernière n’avait pas de maison. « Mo finn gagn enn sok letan mo finn aprann sa. C’est pourquoi j’ai décidé d’aller porter plainte au poste de police de police de Bain des Dames».

La police a procédé à l’arrestation de Marie Noëlle S, une habitante de la localité, hier lundi 15 octobre.

Elle loue une maison qui n’existe pas