Actualités

Emotions et admiration pour les adieux politiques de SAJ

C’est tout un pan de la vie politique mauricienne qui se range dans les archives avec son retrait de la scène, aux lendemains des élections législatives historiques pour le parti qu’il a fondé, le MSM. Sir Anerood Jugnauth, dont c’était le dernier sursaut politique, le temps d’une campagne électorale intense qui a reconduit son fils Pravind Jugnauth à la tête du pays, a fait ses adieux au personnel de son ministère ce lundi 11 novembre, au bâtiment du Trésor.

Devant des fonctionnaires émus et admiratifs, le ministre mentor, 89 ans, a appelé ces derniers « à faire leurs devoir avec conviction et d’être au service du gouvernement pour que le pays continue à avancer. »

La carrière politique de SAJ a duré 63 longues années durant lesquelles il a non seulement assisté à la naissance de l’île Maurice indépendante , mais occupé les plus hautes fonctions de l’Etat; 18 ans comme Premier ministre et 10 ans comme président de la République.

En décembre 2014, contre toute attente, il a fait mentir la logique électorale à la tête de l’Alliance Lepep, en écrasant l’alliance PTR-MMM qui croyait filer vers une victoire de 60-0.

SAJ prend sa retraite sur une note victorieuse, signée cette fois par son héritier politique, son fils Pravind Jugnauth, qui a mené, vendredi dernier, le 8 novembre, l’Alliance Morisien vers une victoire électorale, qui restera aussi dans l’histoire.

Emotions et admiration pour les adieux politiques de SAJ