Energie – Collendavelloo: «Nous devons aller vers les énergies renouvelables»
Invitant les membres de la presse à lire la Roadmap, il a rappelé qu’en 2013, il y avait le Comité Manraj.
Actualités

Energie – Collendavelloo: «Nous devons aller vers les énergies renouvelables»

«Nous devons aller vers les énergies renouvelables», a lancé sans ambages, le Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publiques, Ivan Collendavelloo, dans une déclaration à la presse, à l’issue du lancement officiel de la Renewable Energy Roadmap 2030 for Electricity Sector, au Shri Atal Bihari Vajpayee Tour, Ebène, mardi 20 août. Invitant les membres de la presse à lire la Roadmap, il a rappelé qu’en 2013, il y avait la Commission Manraj, dont la rapport avait été mis dans un tiroir. Il a soutenu que le gouvernement a dépoussiéré ledit rapport..


Aussi, le DPM Collendavelloo a déclaré que dans le programme gouvernmental 2015-2019, le gouvernement avait signifié son intention d’encourager le développement de l’énergie verte et de lancer le programme des énergies renouvelables, cela en vue d’encourager la production de l’énergie à partir des sources renouvelables.

Réitérant son argumentation d’aller vers les énergies renouvelables, dont l’énergie solaire, Ivan Collendavelloo a affirmé que sans nul doute, il y aura des «débats contradictoires», lesquels seront cruciaux pour le pays.

«C’est une affaire qui concerne tous les Mauriciens.Nous ne devrions pas nous laisser submergés par des énergies fossiles, à savoir le charbon et le pétrole», a maintenu le DPM Collendavelloo avant d’ajouter : «Nous devrons utiliser  l’énergie verte,notamment l’eau et les vents, ainsi que les vagues en vue de produire de l’énergie.» Selon lui, ce sera une manière d’assurer l’avenir des enfants mauriciens.

Répondant à une question de la presse sur les IPPs (Independent Power Producers, ndlr), Ivan Collendavelloo a soutenu que Maurice compte déjà IPPs qui sont engagés dans la production de l’énergie à base de l’énergie solaire.

Energie – Collendavelloo: «Nous devons aller vers les énergies renouvelables»