Actualités

ENL distribue des dividendes intérimaires de Rs 169 millions

ENL a publié, le jeudi 14 novembre 2019, ses résultats pour le premier trimestre de l’année financière 2020. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 4 milliards, soit une hausse de 6 % par rapport à 2018.

Le groupe ENL réalise un bon premier trimestre : son chiffre d’affaires a crû de 6 % comparé à la même période l’année dernière pour atteindre la barre des Rs 4 milliards. Des dividendes intérimaires de Rs 169 millions ont également été versés pour le premier semestre de l’année financière 2020, soit un montant de Re 0,45 par action. C’est un très bon signe pour les investisseurs, annonçant une bonne année sur le plan chiffrable.

Le bénéfice d’exploitation a cependant connu une baisse : le groupe a encouru des pertes après impôts de Rs 44 millions pour ce premier trimestre, contre des bénéfices de Rs 62 millions durant la même période l’année dernière. Le groupe avait alors réalisé une recette exceptionnelle de Rs 70 millions avec la vente d’une de ses filiales.

La baisse du bénéfice d’exploitation résulte des difficultés persistantes rencontrées par le secteur sucrier et des derniers changements dans les normes comptables. En excluant ces deux éléments, qui pèsent quelque Rs 60 millions, les résultats opérationnels du groupe sont conformes à ceux de l’année précédente.

Les entreprises associées d’ENL ont eu une contribution positive aux résultats trimestriels, avec principalement une diminution des pertes de New Mauritius Hotels. Dans un communiqué faisant état des résultats du groupe, la direction a donné un aperçu de l’actualité de ses divers projets d’envergure. Dans le secteur de l’hôtellerie, VLH a bénéficié d’une injection de capital à hauteur de Rs 600 millions d’Amethis Finance pour développer davantage son offre de loisirs, particulièrement dans la région de Bel Ombre.

En ce qui concerne la Smart City de Moka, ENL a obtenu l’approbation des autorités pour la développer sur une superficie additionnelle de 534 arpents. Parallèlement, le groupe finalise actuellement, avec des institutions locales, une injection de capitaux propres avoisinant Rs 3,5 milliards, ainsi qu’un emprunt de Rs 2,4 milliards.

Les fonds obtenus seront utilisés pour construire différentes installations et infrastructures de Moka Smart City, tout en accélérant le développement de ses espaces de bureaux. Le groupe est ainsi bien équipé pour mettre en œuvre son plan de développement pour la région de Moka, l’un des principaux leviers de sa stratégie de croissance.

À l’exception des activités cannières, une nette amélioration des résultats des principaux secteurs opérationnels du groupe est attendue pour cette année. La performance devrait toutefois être  atténuée par les coûts qu’engendre l’entrée en vigueur du Workers’ Rights Act.

Veuillez consulter nos états financiers abrégés et notre communiqué sur les dividendes pour plus de détails. Plus d’infos sur www.enl.mu

ENL distribue des dividendes intérimaires de Rs 169 millions