Fermeture de Médine: plus de Rs 500 M décaissées en termes de quittance à 98 employés
Un pan de l’histoire du pays disparaît. Par conséquent un peu plus de Rs 500 millions sont décaissées par l’employeur en termes de quittance à 98 employés.
Actualités

Fermeture de Médine: plus de Rs 500 M décaissées en termes de quittance à 98 employés

15 avril 2019: le livre est fermé pour l’usine sucrière de Médine. La Médine Sugar Milling Ltd (MSML) ferme ses portes aujourd’hui après plus de 100 ans d’opération. Un pan de l’histoire du pays disparaît. Par conséquent un peu plus de Rs 500 millions sont décaissées par l’employeur en termes de quittance à 98 employés.

La Médine Sugar Milling Ltd (MSML) ferme ses portes aujourd’hui après plus de 100 ans d’opération. Un pan de l’histoire du pays disparaît.

Dans les détails, les indemnités des employés, dont de membres du personnel sont dans la fourchette de Rs 300 000 à Rs 2,9 M. Aussi, chaque employé a droit un lopin de terre d’une superficie variant de Rs 10 à 16 perches. Un site de 25 arpents a été identifié, à Cascavelle, à proximité du village de Xavier et du Morcellement de VRS de 2007.

En dépit de ce dénouement positif, un mélange de tristesse et de fierté, ainsi qu’un sentiment de devoir accompli, se lisent sur les visages des employés de MSML, dont leur contrat de travail arrive à terme, aujourd’hui. Selon les témoignages de certains d’entre eux, dont Michel Tranquille, 60 ans, tourneur, comptant 43 années de service et qui y avait perdu un pied lors d’un accident de travail, à l’usine sucrière de Médine, on pressent cette volonté de ne pas baisser les armes, mais d’aller plus loin. «Mo finn envi reconverti moi dan plantasyon legim», souligne Michel Tranquille.

De son côté, Louis Kevin Townsend, 36 ans soudeur, confie qu’il n’est pas facile de perdre son emploi et qu’il met tout «entre les mains de Dieu le Tout Puissant» en vue de trouver un emploi alternatif. Pour sa part, Subash Samo Nakho, 59 ans, plombier/Pipe Fitter, comptant 38 années de service, il déclare : «C’est à l’âge de 14 ans que j’ai intégré Médine. J’ai tout appris ici avant de gravir les échelons pour atteindre des grades supérieures dans la chaîne de production au moulin.»

De même, Eddy Sandian, 62 ans, Skills Tradesman et comptant 46 ans, il exprime sa tristesse. «Mo finn aprann travay ici. Mo finn nourri mo fami. Mo fier», confie celui qui envisage de prendre du repos. Quant à Jonathan Sébastien Triton, 40 ans, électricien et comptant 20 années de service, il partage ce même sentiment de tristesse : «C’est triste, mais nous devons partir. J’ai travaillé ici pendant  de longues années. Maintenant, il me faudra chercher ailleurs.»

Cet exercice de signature de quittance, s’est déroulé sous la férule de Rajeshnarain Gutteea, Project Operations Executive à la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) et d’Anil Dwarka du département des Ressources Humaines de MSML en présence de Didier Charoux, un des directeurs de MSML et de Cécile Guillot-Sestier, Group Communication Manager de Médine.

Cet exercice de signature de quittance, s’est déroulé sous la férule de Rajeshnarain Gutteea, Project Operations Executive à la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) et d’Anil Dwarka du département des Ressources Humaines de MSML.

«Azordi nou finn arriv dans but. Azordi nou finn arrive dernier la gar. Tout bann travayer per termin zot contrat travay ici dan Médine. Tout dispute finn regle avec collaborasyon bann responsables Médine, Didier Charoux ek Anil Dwarka», affirme Rajeshnarain Gutteea en s’adressant aux employés avant l’exercice de signature de quittance. Il souligne que chaque employé a droit à une lettre d’attestation en vue de leur faciliter la tâche pour trouver un emploi.

Quant à l’octroi des lopins de terres, auxquels ont droits les employés, le Project Operations Executive, il rassure que les employés verront plus clair d’ici 15 mois, le temps pout l’employeur d’obtenir tous les clearances par rapport au site identifié à Cascavelle. «Il s’avère nécessaire pour l’employeur d’obtenir une EIA Licence pour le terrain. Par la suite, les employés auront leur Letter of Intent», insiste-t-il.

Par ailleurs, il dit apprécié le travail accompli par le négociateur de l’Union of Artisans and Allied Workers of Cane Industry (UAAWCI) et porte-parole des employés de Médine, Serge Jauffret et celui des neuf représentants des employés, à la table des négociations avec Médine.

Fermeture de Médine: plus de Rs 500 M décaissées en termes de quittance à 98 employés

A lire aussi: https://www.inside.news/fermeture-de-medine-sugar-milling-ltd-denouement-positif-pour-les-employes/

A lire aussi:https://www.inside.news/medine-fermeture-27-cas-litigieux-par-rapport-aux-salaires-en-suspens/