Fermeture de Médine Sugar Milling Ltd : dénouement positif pour les employés
C’est ce qui découle d’une réunion décisive, regroupant toutes les parties concernées, convoquée au siège de la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA), le 22 mars.
Actualités

Fermeture de Médine Sugar Milling Ltd : dénouement positif pour les employés

En marge du projet de la fermeture de l’usine sucrière de Médine, dont le Conseil des ministre sera appelé en avaliser la demande, un dénouement positif est intervenu dans les cas d’une trentaine de points litigieux, relatifs à la promotion («up-grading») d’un goupe d’employés. C’est ce qui découle d’une réunion décisive, regroupant toutes les parties concernées, convoquée au siège de la Mauritius Cane Industry Authority (MCIA), le 22 mars.

«Tout va dans la bonne direction. Nous avons eu une réunion positive. C’est une victoire pour tous les employés de Médine Sugar Milling Ltd (MSML), d’autant plus qu’au départ, l’employeur n’était pas favorable à appliquer le Blue Print in toto», a affirmé Serge Jauffret, négociateur de l’Union of Artisans and Allied Workers of Cane Industry (UAAWCI) et porte-parole des employés de Médine. «Tout laissait croire que la MSML allait déclarer faillite et que les 98 employés n’allaient percevoir qu’un mois de préavis. Ils allaient être encouragés d’intégrer le Workfare Programme. Avec l’aide de la MCIA, l’employeur est revenu sur sa décision», a-t-il ajouté.

De ce fait, il a souligné que les employés sont sortis gagnants sur toute la ligne, cela dans la mesure que les 35 points litigieux, relativement au up-grading des salaires des employés ont été résolus. «L’employeur a pris l’engagement solennel de considérer les 35 points litigieux. Une autre réunion finale est prévue à Médine, demain à 9h30 (aujourd’hui mardi 26 mars, ndlr) en vue de communiquer aux employés les détails par rapport au up-grading de leurs cas respectifs», a soutenu Serge Jauffret.

Réitérant que les employés de MSML ont obtenu gain de cause, il a exprimé son optimisme par rapport à la ferrmeture de Médine : «Tout sera finalisé d’ici au 30 mars»

Outre le dénouement positif sur les points litigieux, Serge Jauffret rassure que le site d’une superficie de plus de 25 arpents, identifié à Casela, Cascavelle, destiné être morceler en lotissements, n’aura pas nécessité «un grand combat.» Le seul point en suspens est le certificat de l’Environment Impact Assessment (EIA) pour ledit terrain.

«Nous faisons un appel au gouvernement et le board de considérer ce terrain de 25 arpents, lequel est situé dans un endroit stratégique, comprenant une école primaire, ainsi que d’autres facilités infrastructurelles», a expliqué Serge Jauffret. Aussi, il a fait remarquer que le Bonus de 40 employés sont venus se greffer sur leurs salaires pour le calcul de leur taux de compensation et la superficie de leurs lopins de terres.

Compte tenu de ce dénouement, Serge Jauffret a exprimé son appréciation pour le «dévouement» de MSML. «Aussi, nous devons saluer la contribution de Rajeshnarain Gutteea de la MCIA pour sa contribution à ce dossier de fermeture de MSML. Il a réussi à faire le pont entre le patronat et le syndicat afin d’éviter toute manifestation», a renchérit le président de l’ UAAWCI.

Lui emboitant le pas, le représentant des employés de MSML, Eurick Bauda s’est réjoui : «Tout s’est bien passé. MSML a fait des efforts pour résoudre tous les points litigieux ayant trait au Blue Print.»

Fermeture de Médine Sugar Milling Ltd : dénouement positif pour les employés