Fintech and Innovation-driven Regulatory Committee à la loupe
Actualités

Fintech and Innovation-driven Regulatory Committee à la loupe

Le Fintech and Innovation-driven Regulatory Committee a été mis sur pied en janvier 2018 pour aider à préparer la voie à des cadres réglementaires appropriés pour encourager et soutenir le développement de Fintech à Maurice. À cet égard, le comité avait la responsabilité de :

  • évaluer la réglementation actuelle en matière de réglementation des services financiers axée sur le Fintech et l’innovation à Maurice et formuler des recommandations sur la nécessité d’introduire de nouveaux ensembles de règlements pour la technologie financière et l’innovation;
  • déterminer les domaines prioritaires dans l’espace réglementaire des activités du Fintech;
  • donner des conseils sur la rédaction de règlements et de lignes directrices par secteur d’activité et sur la façon dont Maurice doit s’adapter au profit de son secteur financier.

« On m’informe que le comité a déjà terminé et remis son rapport au Financial Services Commission le 18 mai 2018, » a fait ressortir Sudhir Sesungkur.

Le Fintech and Innovation-driven Regulatory Committee n’a pas été rémunéré pour sa participation aux réunions du Comité ou pour la rédaction et la production du rapport. « Toutefois, on m’informe que la Commission des services financiers a fourni des services de secrétariat au comité et qu’elle a également assumé les dépenses liées aux billets d’avion et à l’hébergement du président et des membres pour assister aux réunions du comité, » a ajouté le ministre de la Bonne gouvernance.

Le comité s’est réuni à trois reprises. La première réunion a eu lieu à Maurice et le coût des billets d’avion et de l’hébergement s’est élevé à Rs 761 742. Par la suite, deux réunions ont eu lieu à Londres, principalement en raison des disponibilités respectives des membres internationaux. Les frais pour les deuxième et troisième réunions du comité s’élevaient respectivement à Rs 1 274 571 et Rs 1 137 246.

À l’issue de sa troisième réunion, le comité a finalisé son rapport intitulé « Mauritius : Roadmap for a Regional Fintech Hub » qui a ensuite été remis à la commission. « Le rapport, comme je l’ai mentionné plus tôt dans ma réponse, devait servir de document de travail pour guider la commission des services financiers sur les cadres réglementaires appropriés pour les technologies financières à Maurice, » avance Sudhir Sesungkur.

Toutefois, les conclusions du rapport ont été diffusées au cours d’un atelier de deux jours organisé par la commission des services financiers les 19 et 20 septembre 2018.

Fintech and Innovation-driven Regulatory Committee à la loupe