Gerald Lincoln (EY) : « Un budget qui aspire à la modernité tout en restant responsable »
Gerald Lincoln, Country Managing Partner de Ernst & Young
Actualités

Gerald Lincoln (EY) : « Un budget qui aspire à la modernité tout en restant responsable »

Gerald Lincoln, qui est le Country Managing Partner de Ernst & Young a livre ses commentaires sur le budget 2019/20 dans un document publié ce mardi. Ce dernier ne manque pas de faire état de sa satisfaction par rapport au document budgétaire présenté, lundi, par le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, lundi.

« C’est un budget qui aspire à la modernité, avec l’emphase sur l’environnement, le tissus social, le sport et le bien-être des Mauriciens, tout en restant responsable et sans faire augmenter le déficit budgétaire, » estime Gerald Lincoln. Selon ce dernier les petits planteurs sont «les plus gros gagnants » de ce budget en se voyant octroyer Rs 25, 000 pour chaque tonne de sucre produit, et ce jusqu’à 60 tonnes.

Poursuivant sur sa lancé, le Country Managing Partner d’EY se félicite aussi que le budget créé un climat favorable aux investissements. « Le peuple veut que les choses soient claires et la stabilité et c’est ce que nous avons obtenu », fait aussi ressortir ce dernier.

Dans le document, l’équipe d’EY se penche aussi sur les mesures budgétaires clés. Passant en revue les investissements dans les infrastructures publiques, la firme estime que de tels investissements aideront à faire de Maurice une ‘high income economy’.

Concernant les mesures en faveur de la digitalisation au sein de la fonction publique, EY est d’avis qu’une telle mesure aidera à booster l’efficience.

Autre point abordé par EY : le développement durable. Abordant le création d’un Centralised Cleaning Coordination Committee, EY est d’avis qu’une telle mesure permettra de mettre un frein à l’état peu reluisant de certaines plages et rivières.

Gerald Lincoln (EY) : «Un budget qui aspire à la modernité tout en restant responsable »