Faits Divers

Grand Baie : accrochage entre un officier de la NCG et  le mari d’une commerçante

Une vidéo, montrant une altercation entre un officier de la National Coast Guard (NCG) et un policier,  fait le buzz sur les réseaux sociaux depuis lundi. Ce dernier, qui n’est autre que le mari d’une commerçante opérant sur la plage de Grand-Baie, contestait le fait que l’officier de la NCG aurait  usé de son pouvoir pour protéger l’un de ses proches qui détient également un permis d’opérer sur la plage. Le ton est monté… Que s’est-il passé ?

Le policier qui était en congé tenait compagnie à sa femme sur son lieu de travail, lundi dernier. Vers 10h30, l’officier l’a accosté et lui a demandé de l’accompagner un peu plus loin afin qu’il puisse lui dire mots . « Mo pe pran ou enn contravention pou operating without licence », a dit l’officier à Ashvin, le policier. Ce dernier a rétorqué que sa femme détient un permis d’opération et qu’il se trouvait sur place uniquement pour qu’elle ne soit pas seule.

Malgré cela, nous relate Soumitra Sadasing,  l’officier de la NCG a informé son mari qu’il allait le prendre en contravention pour une offense qu’il n’a jamais commise. « Je suis la seule femme parmi de nombreux commerçants. C’est pourquoi, mon mari me tient toujours compagnie lorsqu’il est en congé. Cela ne plait pas à certains commerçants. Par exemple un proche de l’officier de la NCG. »

« Letan mo mari avek mwa, mo travay mars plis bien parski mo mari aide mwa pou sarye mo sak. Lerla mo pli lib pou travay ek li vinn pli fasil pou mwa pou ale ver bann client. Akoz sa meme zot pa kontan mo mari accompagne mwa lor la plaz . Kan li pa la mo travay ralenti ».

Elle déplore le fait que certains commerçants font certaines offenses mais que ce même officier passe l’éponge.

Grand Baie : accrochage entre un officier de la NCG et  le mari d’une commerçante