Grève de la faim – Clency Harmon : « Je ne bougerai pas d'ici… »
Clency Harmon est en grève de la faim depuis hier, jeudi 28 mars.
Actualités

Grève de la faim – Clency Harmon : « Je ne bougerai pas d’ici… »

Clency Harmon est en grève de la faim depuis hier, jeudi 28 mars. Il exige la mise en place d’une Land Court pour combattre le problème de dépossession des terres. Il s’est installé sur le parvis de l’église Immaculée Conception, à Port-Louis. « Je ne bougerai pas d’ici », lance-t-il.

Clency Harmon affirme que cela fait plus de 20 ans qu’il milite pour lutter contre la dépossession des terres. « Jusqu’à présent, nous n’avons pas vu la lumière au bout du tunnel », déplore-il. Il souligne qu’à travers une Land Court, les divers cas de dépossession de terres « pou al pli vit ».

Le gréviste affirme que l’ancien régime avait investi Rs 69 millions dans la Commission Justice et Vérité. « Me pena narien de for dan so rekomandasyon », fait-il valoir. De plus, il explique que la Law Reform Commission a également fait des recommandations. Mais « toujours rien », lance Clency Harmon.

Il précise qu’il n’a pas eu d’autre choix que d’entamer une grève de la faim. « Nu malad. Nou lasante pa bon me pe bizin sakrifie nu », relate-t-il. Clency Harmon insiste qu’il ne bougera tant que le gouvernement ne vient pas avec des solutions concrètes.

Grève de la faim – Clency Harmon : « Je ne bougerai pas d’ici… »