Grosses averses: embouteillages monstres à Port-Louis et sur la M1 à partir Curepipe/Midlands
Actualités

Grosses averses: embouteillages monstres à Port-Louis et sur la M1 à partir Curepipe/Midlands

Des embouteillages monstres et des bouchons sont provoqués sur les principales artères à l’entrée de la capitale et sur l’autoroute M1, s’étendant du rond-point de Nouvelle-Franche à ceux de Phoenix et de Jumbo, cela en conséquence de grosses averses qui s’abattent sur le pays depuis tôt, ce matin. Paralysie, cafouillage sur les routes de Beau-Bassin/Rose-Hill et Ebène. Des épais brouillards et des nuages gris planent sur la montagne des Signaux et sur les autres chaînes de montagnes.

«Il y a des automobilistes qui font des U-Turn au pont de Midlands et au rond-point de Nouvelle-Franche pour rebrousser chemin en roulant sur les trottoirs en sens inverse. Ce sont des irresponsables ! Ils peuvent provoquer des accidents», s’insurge un automobiliste outré par cet état de fait. «Ena lezot sofer qui pe fer U-Turn Curepipe pou retourne vers Nouvelle-Franche dan le sud», ajoute un autre automobiliste.

Situation chaotique sur la route de Beau-Bassin menant vers Rose-Hill. Plusieurs artères : rues Victor Hugo, Révérend Lebrun… sont complètement bloquées. Par conséquent, nombre d’entre eux rebroussent chemin pour rentrer chez-eux.

Plus loin à Curepipe et sur la route Sivananda, des automobilistes qui se sont vus bloquer font entendre leurs griefs. «C’est fou ! Je me suis vu bloquer dans des bouchons à hauteur de Jumbo. De 7h50 à 9h38, je suis encore à la hauteur de Jumbo», déplore un automobiliste.

Compte tenu de ce cafouillage et embouteillages monstres, l’absence de policiers aux points stratégiques ou encore dans des zones à risques est vivement déplorée. Il est soutenu que des policiers auraient dû être sur place pour réguler la circulation.

Effectivement, des automobilistes, motocyclistes, autobus et autres usagers de la route qui doivent se rendre sur leurs lieux de travail dans la capitale ou des villes des hautes Plaines Wilhems ont éprouvé des difficultés pour arriver à leurs lieux de travail à l’heure. Idem pour des automobilistes et des employés de Curepipe, Vacoas/Phoenix, Quatre-Bornes et de Beau-Bassin/Rose-Hill qui se sont vus confronter au même dilemme.

En outre d’arriver en retard au travail, bon nombre d’employés n’arrivent pas à se pointer le nez à l’extérieur pour aller travailler. «Je n’arrive pas à sortir de chez moi pour venir travailler. Il y a de grosses averses chez moi», confie cette employée de bureau, domiciliée à Quatre-Bornes. Un autobus avec à son bord des élèves de la SSS Ebène a pris plus d’une heure pour atteindre le collège. Vu cette situation chaotique, cet autobus n’a eu d’autre choix que de rebrousser chemin et ramener les collégiens chez-eux.

Grosses averses embouteillages monstres à Port-Louis et sur la M1 à partir Curepipe/Midlands