Actualités

Hervé Masson : Une plaque commémorative en hommage au Mauricien à Paris

C’est à Rue des Amandiers à Paris qu’a eu lieu le dévoilement d’une plaque commémorative en l’honneur d’Hervé Masson. Une plaque apposée sur l’immeuble où va vécu l’artiste-peintre et homme politique jusqu’à sa mort. L’événement s’est tenu en présence des enfants d’Hervé Masson et de plusieurs personnalités.

Auparavant, l’adjoint à la maire du 20ème arrondissement de Paris a salué la mémoire d’Hervé Masson et a rappelé que l’artiste Mauricien a partagé sa vie entre son pays natal et la France. Vijayen Valaydon, ambassadeur de Maurice en France et Jacques, l’un des fils d’Hervé Masson sont aussi joints à cet hommage.

Le 28 juin 2019, une date mémorable qui coïncide avec la célébration du centenaire d’Hervé Masson.

À noter qu’Hervé Masson, né le 17 janvier 1919 à Rose-Hill (île Maurice) et mort à Paris le 13 mai 1990, est un peintre, poète et journaliste, franc-maçon et martiniste mauricien.

En 1970, Hervé Masson devient conseiller artistique du gouvernement, l’île ayant acquis son indépendance deux ans auparavant. Mais il est démis de ses fonctions à cause de positions trop radicales. Son exposition de 1973 à la galerie des Mascareignes à Port-Louis connaît un grand succès.

Il est incarcéré quelque temps, avec d’autres dirigeants du parti MMM, pour ses positions marxistes-léninistes alors qu’il est rédacteur en chef d’un quotidien Le Militant, qui est fermé par le gouvernement Ramgoolam.

Il se démet de ses fonctions dirigeantes au sein du parti en décembre 1976 et retourne en France pour écrire. Il meurt en 1990 d’une congestion cérébrale. Inhumé au cimetière de Lesches en Seine et Marne prés de son épouse Sibylle de Robillard.

Hervé Masson : Une plaque commémorative en hommage au Mauricien à Paris