Hommage à Kaya : un concert grandiose pour commémorer le ‘père du seggae’
Fundamental Rights and Equity Empowerment for Democracy Optimization Movement (FREEDOM) organise un concert gratuit le 24 février
Actualités Artiste

Hommage à Kaya : un concert grandiose pour commémorer le père du seggae

Rendre hommage et faire revivre la mémoire de Joseph Reginald Topize alias Kaya, le père du seggae et son ami Berger Agathe. Ces «deux champions de la liberté» ont eu tous deux, une passion pour le seggae et ont péri dans des circonstances tragiques 20 ans de cela à deux jours d’intervalle soit le 20 et 22 février respectivement. C’est dans cet esprit que le Fundamental Rights and Equity Empowerment for Democracy Optimization Movement (FREEDOM) organise un concert gratuit le 24 février prochain pour rendre un hommage national à ces deux artistes de renom. C’est ce qui a été annoncé en conférence de presse vendredi à l’hôtel Saint Georges.

«Kaya prêchait l’unité culturel, l’amour, la fraternité et représentait le Mauritianisme dans ses chansons et il mérite un hommage digne de sa lutte envers les droits fondamentaux et la démocratie tout comme Berger Agathe», explique Flo Juste, le président de FREEDOM. Comme c’est une première en 20 ans, l’organisation, qui bénéfie pleinement du soutien et de l’aide financier du gouvernement, tient à que cet événement soit du niveau national. Flo Juste fait donc appel à toute la population de venir en nombre pour assister au concert.

A cette occasion, le comité organisateur a invité le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval et toutes les partis politiques à prendre la parole. Toutefois, Flo Juste tient à rassurer la population que cet événement «ne sera pas un rassemblement politique mais sera concentré uniquement sur Kaya.» Par ailleurs, d’autres invités tels que l’épouse, le frère et les enfants de Kaya ainsi que des artistes tels que The Prophecy, Ras Natty Baby, Zilwala, Ras Minik répondront présents ce jour-là.

Par ailleurs, Ras Natty Baby, membre fondateur de FREEDOM, qui a côtoyé Kaya et même joué avec lui dans le passé, fait un appel aux jeunes artistes pour qu’ils utilisent leur musique comme un instrument pour transmettre un message fort au public. Il tient aussi à les senbiliser à s’inspirer de notre culture et nos racines pour créer leur musique afin de promouvoir notre richesse musicale et multiculturelle.

Hommage à Kaya : un concert grandiose pour commémorer le ‘père du seggae’