Faits Divers

 Il surprend sa femme avec un autre homme dans un pensionnat

« Mo fer serment lor la tete mo bann zenfan ki mo pena galan», c’est la promesse qu’a faite Shenaz, une habitante de Camp Chapelon, à son mari. Ce dernier était persuadé que sa femme entretenait une liaison avec un autre homme. C’est pourquoi le couple se disputait souvent.

D’ailleurs, Shenaz a abandonné le toit conjugal pour aller vivre chez ses parents depuis le mois de juillet 2019. Raffick a fini par découvrir la vérité au sujet de l’infidélité de sa femme. « Un ami m’a informé à travers un appel téléphonique jeudi 6 février que ma femme était en compagnie de son amant dans un pensionnat à Riche Terre», nous confie Raffick .

Il s’est aussitôt rendu sur place pour avoir le cœur net. « Letan mo finn ariv la bas, mo finn truv mo fam. Li ti get mwa a traver la fenett. Mo finn demarré mo finn alé».

Il nous raconte qu’il est rentré chez lui. Mais dans la soirée vers 20 h, quelqu’un a frappé à la porte. « Letan mo finn ale ouver, mo finn truv mo bo père ek mo bo frer». Ils étaient armés d’un sabre et d’un samouraï. Sans crier gare, dit-il, son beau-père et son beau-frère l’ont agressé. Ce dernier, nous relate Raffick, en aurait profité pour faire main basse sur sa chaîne. « Get sa p… ! Monn vinn kot twa, mo finn kass to l… Narien to pa pou capav fer»

Blessé au cou, au visage et à la main gauche, Raffick s’est rendu à l’hôpital.

Il surprend sa femme avec un autre homme dans un pensionnat