Faits Divers

Il tue sa grand-mère et incendie la maison pour maquiller son crime

Le mystère sur les circonstances entourant le meurtre de Devi Mohorun (60 ans) a été élucidé par les limiers de la Criminal Investigation Division (CID). La victime a été tuée par son propre petit-fils, Ashish Runomally (18 ans), hier, jeudi 22 août. Le mobile du crime : un cambriolage qui a mal tourné. La sexagénaire a été retrouvée dans une marre de sang.

C’est aux alentours de 16 h 15 que la police a reçu un appel concernant un incendie qui s’est déclaré au domicile de la sexagénaire à Mohorun lane Vallée des Prêtres. Lorsque des policiers et des sapeurs pompiers se sont rendus sur les lieux, ils ont découvert la victime gisant inerte dans une marre de sang dans la cuisine. Elle était déjà morte.

C’est un voisin qui a mis les enquêteurs sur la piste d’Ashish Runomally. Il a aperçu ce dernier en train de roder autour de la maison avant l’incendie. Ashish Runomally a été interpellé peu de temps après et conduit dans les locaux de la CID. Sous le feu roulant de questions des enquêteurs, le jeune homme est passé aux aveux. C’est lui, dit-il, qui a mortellement agressé sa grand-mère.

Il voulait cambrioler la maison de la victime mais cette dernière l’avait surpris. Devi Mohorun en reconnaissant son petit-fils avait signé son arrêt de mort.

Il tue sa grand-mère et incendie la maison pour maquiller son crime