Inde : Pas des sièges supplémentaires aux compagnies aériennes étrangères
Monde

 Inde : Pas des sièges supplémentaires aux compagnies aériennes étrangères

L’Inde n’accordera probablement pas de sièges supplémentaires aux transporteurs étrangers, en plus des chiffres convenus dans le cadre de pactes bilatéraux, même si les expatriés indiens de certains de ces pays risquent de devoir payer des tarifs nettement plus élevés pendant la haute saison de voyages de cette année qui suit l’échouement de Jet Airways.

Selon The Hindu, les autorités émiriennes ont écrit au gouvernement indien pour demander une capacité supplémentaire pour les compagnies aériennes Emirates et FlyDubai basées à Dubaï. Qatar Airways a également annoncé la semaine dernière avoir contacté temporairement les autorités indiennes pour obtenir davantage de sièges sur des liaisons à fort trafic, telles que Delhi, Mumbai et Bengaluru.

«Ces droits sont réservés aux transporteurs indiens conformément aux accords bilatéraux que nous avons conclus avec différents pays», a déclaré Pradeep Singh Kharola, secrétaire du ministère de l’Aviation civile, à la demande des transporteurs si des droits de trafic supplémentaires lui seraient attribués.

Inde : Pas des sièges supplémentaires aux compagnies aériennes étrangères