JIOI : foot, basket et boxe au menu
Actualités Sport Local

JIOI : foot, basket et boxe au menu

Après un passage à vide lors des dernières éditions, le football mauricien s’est doté cette fois des moyens de monter sur la plus haute marche du podium. Les stades Anjalay et George V se préparent à accueillir les matches de football. Non boxeurs, seront, eux, à Vacoas pour rivaliser avec ceux des autres îles, alors que pour voir la sélection de basket-ball, il faudra aller à Phoenix. Un détour dans ces trois stades.

Basketball : Gymnase de Phoenix

Le gymnase de Phoenix, inauguré le 12 août 2003 pour accueillir les matches de basketball, lors des 6es JIOI à Maurice. Il a été, par la suite l’hôte de plusieurs éditions de la Coupe des Clubs Champions de l’océan Indien (CCCOI), en basket-ball et en handball.

Boxe : Centre national de Boxe, Vacoas

Le centre national de Boxe, situé à Vacoas, a été le théâtre des rêves lors des JIOI 2003 où Maurice était présent dans dix des onze finales en lice. Ce gymnase qui se trouve annexe au «New Sports Complex de Vacoas», construit pour tenir les compétitions des JIOI 2003, a vu l’émergence de nombreux boxeurs locaux tels qu’Olivier Lavigilante, Ludovic David, Micheal Macaque et Bruno Julie.

Football : Georges V, St-François Xavier, Auguste Volaire

Le mythique stade Georges V sera une nouvelle fois sous les feux des projecteurs, tout comme le stade St-François Xavier à Port-Louis. La construction du stade George V a commencé en 1954 pour prendre fin en 1955, a été démoli en 2002, pour faire place à une structure moderne afin d’accueillir le tournoi de football lors des JIOI de 2003. Ce stade a accueilli quelques grands clubs comme Paris Saint Germain, Tottenham Hotspur, Mohun Bagan (Inde) et la légende vivante du football, le Roi Pelé

JIOI : foot, basket et boxe au menu