JIOI : la Commission antidopage pour des Jeux 'sans tache '
Les chaperons et les escortes ont reçu une formation théorique et pratique sur les protocoles mis en place par la Commission.
Actualités Sport Local

JIOI : la Commission antidopage pour des Jeux ‘sans tache ‘

Des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) sans tache et sans produits illicites : c’est l’objectif que se fixé la Commission antidopage, dirigée par Gérard Requin. Les chaperons et les escortes ont reçu une formation théorique et pratique sur les protocoles mis en place par la Commission.

Ces chaperons et escortes, venant du secteur de la santé mais aussi d’autres secteurs publics – ont pour  rôle d’assurer la propreté des  JIOI. Le ministre de la Jeunesse et des Sports Stéphan Toussaint a affirmé que la Commission antidopage a un gros travail à abattre pour rendre cette manifestation sportive sans tache de tout produit illicite.

La session de formation était ponctuée de démonstration lors de laquelle les chaperons et les escortes ont pu apprendre comment se fait un prélèvement d’échantillon d’urine ainsi que les protocoles éventuels à suivre.

Huit nouveaux sponsors s’engagent
Les sponsors posant pour la photo souvenir avec Stéphan Toussaint

Les groupes CIEL et Espitalier-Noël Ltd (ENL), la Development Bank of Mauritius (DBM), Winner’s Supermarkets, Total Mauritius, Mauritius Ports Authority (MPA), Airports of Mauritius (AML), Terra Mauricia Ltd se sont engagées auprès du Comité d’organisation des Jeux des îles (COJI) en tant que sponsors. La cérémonie de signature a eu lieu, le vendredi 10 mai, au ministère de la Jeunesse et des sports en présence du ministre Stephan Toussaint et du CEO du COJI Jean-Pierre Sauzier.
À hauteur de Rs 1 m chacun, ces huit nouvelles sociétés deviennent des « bronze sponsors ». En plus de devenir des partenaires financiers, ces sociétés deviennent avant tout « des ambassadrices de cette 10e édition des JIOI ». C’est ce qu’a fait ressortir Stephan Toussaint, également président du COJI. Et d’ajouter que l’apport financier de ces nouveaux sponsors contribue à faire de ces Jeux une compétition « cinq étoiles en accord avec sa vision ».

Jean-Pierre Sauzier a quant à lui salué l’engagement de ces sociétés dans le monde du sport mauricien. Notons d’ailleurs que Terra et ENL se sont engagés en tant que « discipline sponsor » pour le cyclisme et le rugby respectivement.

A souligner également la présence, lors de la cérémonie, du secrétaire permanent et vice-président du COJI Maubarakahmad Boodhun, du commissaire général des Jeux Sada Vudamallay et du trésorier du COJI Giandev Moteea.