BAI – Trou de Rs 14 milliards: quand Roshi Bhadain réplique à Dawood Rawat
Actualités

Judicial Review : La demande de Roshi Bhadain refusée par la Cour Suprême

Les Juges N. Devat et D. Chan Kan Cheong ont tranché en faveur du Electoral Supervisory Commission et du commissaire électoral. En effet, le jugement est tombé : « In these circumstances, we uphold the objection of respondent No. 1 that the applicant has failed to put into cause all the interested parties. For all the above reasons, leave to apply for judicial review is refused. The application is set aside with costs. »

L’application d’un « judicial review » par, Roshi Bhadain, leader du Reform Party, — en ce qui concerne le déroulement et les résultats des élections générales du 7 novembre 2019 — a été refusée en Cour suprême. La demande est annulée avec dépens. Les juges avancent plusieurs points qui resume que : « …we uphold the objection of respondent No. 1 that the applicant has failed to put into cause all the interested parties. »

On peut lire dans le jugement que les points soutenus par Roshi Bhadain sont obsolètes :-

  • Le demandeur n’a pas épuisé les recours dont il disposait en vertu de la loi, y compris le dépôt d’une pétition électorale.
  • Le demandeur n’a pas déposé promptement la demande de contrôle judiciaire.
  • Le demandeur n’a pas mis en cause toutes les parties intéressées
  • La demande ne divulgue pas un cas défendable.

Le jugement fait également ressortir qu’ils sont sur la même longueur d’onde que l’avocat des défendeurs que les plaintes et les griefs du demandeur (Roshi Bhadain), conformément aux nombreuses exceptions énoncées dans son affidavit relèvent clairement de la portée d’une pétition électorale.

Judicial Review : La demande de Roshi Bhadain refusée par la Cour Suprême